Par DDK | 18 Aout 2018 | 815 lecture(s)

Boudjima

Le sacrifice collectif de bœufs en vogue

Le mouton est trop cher, mais beaucoup de familles semblent trouver la parade. Dans plusieurs villages de la commune de Boudjima, l’on se prépare à célébrer l’Aïd par d’autres moyens. Au lieu d’un mouton pour chacune, les familles se réunissent en groupes pour acheter des bœufs. De cette façon, la joie et la viande sont garanties pour tout le monde. Et, c’est à moindre prix. En effet, dans les points de vente de moutons, ce n’est pas le grand engouement. Les gens préfèrent s’en détourner pour au moins deux bonnes raisons. La première, la plus évidente, est relative au prix exorbitant des moutons. Avec la rentrée scolaire qui approche à grand pas, beaucoup de pères et mères de familles préfèrent aussi garder un peu d’argent pour y faire face mettant une croix sur le mouton. Mais, si beaucoup de familles ont fait le choix de ne pas immoler un mouton, considérant que la religion n’en fait pas une obligation, la célébration de l’Aïd reste sacrée. Pour ce faire, une cotisation permet à un groupe d’acheter un bœuf. Dans une ambiance de fête, surtout pour les enfants, l’animal est sacrifié et la viande est distribuée sur toutes les familles, revenant à un prix bien plus inférieur à celui d’un mouton. Les visites familiales sont également sacrées pour les familles de la région. Juste après le sacrifice et la visite des voisins, la circulation automobile se fait dense. Aller rendre visite aux filles mariées ou aux parents et proches est ancré dans les mœurs, indispensable. C’est une tradition qui a traversé les siècles et que tout le monde observe par devoir et avec joie. Les filles ne se sentent «considérées» que si leurs parents, père, s’il est encore en vie, et frères, sont de visite à la maison le jour de l’Aïd. Décaler la visite au lendemain est toléré car beaucoup ne peuvent faire tout le tour en une seule journée, quand la famille est grande. Une tradition, de nos jours, assez couteuse, mais O combien importante dans des conditions socioculturelles tendant à l’explosion familiale et la rupture des liens familiaux, de tout temps très importants.
Akli D.

0