Par DDK | 2 Septembre 2018 | 907 lecture(s)

DRAÂ EL-MIZAN - CFPA Krim Saïd

Les inscriptions se poursuivent

Comme au niveau de tous les centres de formation professionnelle et d'apprentissage à travers le territoire national, au CFPA Krim Saïd de Draâ El-Mizan, doté de 60 lits, les inscriptions pour la rentrée scolaire d'octobre ont été lancées le 15 juillet dernier et se poursuivront jusqu’au 15 de ce mois. Selon, M. Rachid Djebari, directeur dudit centre, l'équipe de l’établissement a été mobilisée pour cette période afin d’exécuter les demandes d’inscriptions et d’orienter les intéressés. «Nous avons même élaboré un petit guide afin d'orienter les demandeurs de formation», expliquera-t-il. Ainsi, en formation résidentielle, cinq formations sont retenues. Il s'agit de la topographie (technicien avec le niveau de 2e AS), l’exploitation en informatique avec le même niveau, la fabrication menuiserie aluminium et PVC, l’installation sanitaire et gaz (4e AM) et la maçonnerie, pour laquelle aucun niveau scolaire n’est demandé. D'ailleurs, pour cette dernière, le même responsable fera savoir que le centre a acquis un matériel moderne. Quant à la formation qualifiante, le centre offre une formation en gâteaux traditionnels laquelle n’exige aucun niveau scolaire, hormis savoir lire et écrire. L’établissement dispense, aussi, des formations par apprentissage pour les candidats ayant le niveau de 4e AM, sauf l'assistante maternelle, dont le niveau exigé est la 2e AS. On citera, entre autres, la conduite de machine d'impression offset, le tournage, tôlerie, carrosserie et peinture auto, l'électricité automobile et bâtiment, l’électromécanique, la restauration hôtellerie (option cuisine), la mécanique et réparation de véhicules légers, la coiffure dames, le secrétariat et la photographie. Pour les intéressés dont le niveau est inférieur à la 4e AM, il leur est proposé la poterie traditionnelle, la menuiserie bâtiment, l'installation sanitaire, la garniture auto et ameublement, la serrurerie, la pâtisserie, la boulangerie viennoiserie, la couture, la coiffure homme, le parallélisme et équilibrage des roues et standardiste. A noter que ces formations sont toutes sanctionnées par un diplôme de CAP, à l'exception de la restauration, la mécanique et le secrétariat, couronnés par un CMP. Pour M. Djebari, tout est prêt pour commencer une année dans les meilleures conditions, sachant que des réparations ont été faites durant les vacances. En outre, il est à signaler que le projet de réalisation d'un autre centre de formation professionnelle est toujours à la traîne. L'actuel a été réalisé au début des années 80 avec du préfabriqué et quelques structures métalliques. Notons, enfin, que le CFPA Krim Saïd, l'un des plus anciens de la wilaya, accueille des stagiaires même des wilayas limitrophes, telle Bouira.

A. O.

0