Par DDK | 11 Octobre 2018 | 786 lecture(s)

ADE de Tizi-Ouzou

L’UGTA menace d’une grève cyclique

La section syndicale UGTA de l’Algérienne des eaux, unité de Tizi-Ouzou, annonce une grève cyclique de deux jours par semaine à partir de l’expiration du préavis de grève déposé le 8 octobre dernier. La motivation de cette action, selon la section syndicale, est notamment «la non réponse de la direction générale et sa mauvaise volanté de respecter les principes édictés par la loi portant sur le dialogue et la concertation». La plate forme de revendications des travailleurs comporte, entre autres, «l’amélioration des conditions de travail dans chaque structure, la dotation des moyens matériels, la révision de la grille de salaire des travailleurs concernant les catégories socioprofessionnelles, à savoir les catégories défavorisées (exécution, maîtrise et cadre), l’augmentation des primes de transport, l’application de l’organigramme des agents en période de prêt retraite, la reconstruction du siège de l’unité à l’image de notre entreprise, la prise en charge des aménagements des locaux des centres ADE dégradés avec équipements, revoir le mode d’attribution de la subvention et du matériel selon l’importance des unités, revoir le paramètre de notation de la PRC, le calcul de l’IRG, le redéploiement des agents des sécurité (armées) dans les postes équivaut ou plus, prévoir une prime au profit des agents de sécurité en compensation du nombre d’heures travaillées pour tous les postes, revoir la prime de nuisance».
K. H.

0