Par DDK | 13 Septembre 2018 | 1131 lecture(s)

EN AMICAL - MO Béjaïa 4 - ES Timezrit 0

De bon augure avant le NAHD

Les joueurs du MOB ont disputé leur second match amical de la semaine avant-hier au stade de l’unité maghrébine contre l’ES Timezrit, qu’ils ont battu avec un score de 4 à 0 (mi-temps 1 - 0). Les réalisations des Crabes sont l’œuvre de Bouheniche, Camara, Semahi et Aouali. Alain Michel a aligné deux équipes, la première (lors de la première mi-temps) était composée de remplaçants, des suspendus et des revenants de blessures, alors que la seconde (lors de la seconde période), était composée des titulaires qui composeront approximativement les onze rentrants lors du match du samedi prochain. Le coach français des Crabes semble avoir trouvé les joueurs qui pourront remplacer les trois absents du match contre le NAHD. Il s’agit d’Aouali qui prendra la place de Ouali, Semahi qui sera aligné à la place de Belahcene et Mouhli à la place de Bouledieb. En dehors du résultat final de la joute amicale contre l’EST, la cohésion du groupe a été la seconde satisfaction du staff technique et des supporters qui ont suivi le match même si l’adversaire du jour n’était pas un foudre de guerre. Ainsi, Alain Michel aura trois jours devant lui pour corriger les lacunes constatées lors des deux matchs amicaux et améliorer les performances des uns et des autres avant le jour J, car le NAHD est une très bonne équipe qui maîtrise un jeu simple avec des joueurs pétris de qualités et expérimentés, à l’image de l’infatigable Gasmi qui, malgré ses 33 ans, s’illustre de match en match, donc un adversaire à prendre très au sérieux pour éviter tout effet de surprise.
Le CSA sommé de payer les coachs révoqués
D’après une source proche des affaires du CSA/MOB, une correspondance est parvenue au siège du club amateur attestant le gain de cause des dix entraîneurs des jeunes catégories qui ont été révoqués la saison écoulée après avoir fait grève pour demander leur dû. La même source a affirmé que le MOB devrait payer la somme de 288 millions de centimes équivaut aux arriérés de ces entraîneurs ainsi que les dommages et intérêts causés par la décision de radiation. Z. H.
Les joueurs du MOB ont disputé leur second match amical de la semaine avant-hier au stade de l’unité maghrébine contre l’ES Timezrit, qu’ils ont battu avec un score de 4 à 0 (mi-temps 1 - 0). Les réalisations des Crabes sont l’œuvre de Bouheniche, Camara, Semahi et Aouali. Alain Michel a aligné deux équipes, la première (lors de la première mi-temps) était composée de remplaçants, des suspendus et des revenants de blessures, alors que la seconde (lors de la seconde période), était composée des titulaires qui composeront approximativement les onze rentrants lors du match du samedi prochain. Le coach français des Crabes semble avoir trouvé les joueurs qui pourront remplacer les trois absents du match contre le NAHD. Il s’agit d’Aouali qui prendra la place de Ouali, Semahi qui sera aligné à la place de Belahcene et Mouhli à la place de Bouledieb. En dehors du résultat final de la joute amicale contre l’EST, la cohésion du groupe a été la seconde satisfaction du staff technique et des supporters qui ont suivi le match même si l’adversaire du jour n’était pas un foudre de guerre. Ainsi, Alain Michel aura trois jours devant lui pour corriger les lacunes constatées lors des deux matchs amicaux et améliorer les performances des uns et des autres avant le jour J, car le NAHD est une très bonne équipe qui maîtrise un jeu simple avec des joueurs pétris de qualités et expérimentés, à l’image de l’infatigable Gasmi qui, malgré ses 33 ans, s’illustre de match en match, donc un adversaire à prendre très au sérieux pour éviter tout effet de surprise.
Le CSA sommé de payer les coachs révoqués
D’après une source proche des affaires du CSA/MOB, une correspondance est parvenue au siège du club amateur attestant le gain de cause des dix entraîneurs des jeunes catégories qui ont été révoqués la saison écoulée après avoir fait grève pour demander leur dû. La même source a affirmé que le MOB devrait payer la somme de 288 millions de centimes équivaut aux arriérés de ces entraîneurs ainsi que les dommages et intérêts causés par la décision de radiation. Z. H.
0