Le recteur et le DOU auditionnés aujourd’hui

Partager

La tension serait tendue dans les travées de l’Assemblée populaire de wilaya de Béjaia qui tiendra aujourd’hui, sa session ordinaire. Restés sur leur faim lors de la dernière session, les élus de l’APW auront à écouter deux responsables locaux.

Deux hommes ayant brillé dernièrement par leur absence. Il s’agit du recteur de l’université de Béjaia et du directeur des œuvres universitaires. La situation des structures universitaires en termes d’avancement physique et financier sera également détaillée par le wali de Béjaia, Hamou Ahmed Touhami. Son intervention portera, à coup sûr, sur son récent déplacement sur les sites devant recevoir plusieurs infrastructures universitaires. Dans la commune d’El-Kseur, le wali a procédé à la pose de la première pierre pour la construction de deux mille places pédagogiques et mille lits. Sur les campus d’Aboudaou et Targa Ouzemour, le chef de l’exécutif de wilaya a donné le premier coup de pioche pour la construction de 2000 places pédagogiques. Le wali de Béjaia dispose désormais d’un nouveau levier d’action, à savoir le gré à gré dans l’octroi des marchés. « C’est une autorisation exceptionnelle accordée par le Gouvernement au wali », tente de justifier la cellule de communication de la wilaya de Béjaia.

La rentrée universitaire 2011/2012 a été marquée, faut-il le rappeler, par des déficits en places pédagogiques et en lits, avec à la clé le gel de quatre filières et une gestion chaotique du flux des nouveaux étudiants, donnant naissance à un mouvement de contestation qui couve jusqu’à maintenant. Motif officiel de l’administration rectorale d’une orientation tentaculaire des nouveaux étudiants : manque d’infrastructures d’accueil. Mais parallèlement, de nouvelles filières ont été ouvertes ! Comprenne qui pourra ! Le recteur de l’université de Béjaia aura donc à fournir davantage d’explications sur cette cacophonie et tenter de rassurer une opinion craignant sur le devenir de son université.

Les élus de l’Assemblée populaire de la wilaya de Béjaia auront également à examiner et adopter le budget primitif (B.P) de l’exercice 2012.

Dalil S.

Partager