"La situation nous dépasse !"

Partager

La localité d’Ait Yahia, avec ces 48 villages, continue de vivre dans un total isolement. En effet, à part le tronçon qui relie le chef-lieu à Aïn El Hammam et la RN 71, qui mène vers Azazga, tous les autres axes routiers, notamment les RN 150 et 10 ainsi que les pistes menant aux villages de la localité sont complètement coupés à la circulation et obstrués par la grande quantité de neige.

Tahar Ben Slimane, P/APC d’Ait Yahia, qui nous a reçus jeudi dans son bureau, en présence de représentants des comités des villages venus exprimer leur besoins, mais aussi leur colère et souffrances, dira que « depuis le début de la tempête, nous avons installé une cellule de crise et nous travaillons, jour et nuit, avec les moyens dont dispose l’APC, néanmoins, la situation nous a dépassé. Tous les villages d’Ait yahia sont enclavés et on manque d’engins pour rouvrir toutes les pistes », et d’ajouter que « des villages sont complètement isolés, comme c’est le cas d’Ait Si Amara où les habitants sont bloqués depuis plus d’une semaine. C’est une vraie catastrophe ».

Pour ce qui des moyens et du matériel dont a besoin la commune, le P/APC appelle toutes instances de l’Etat et les autorités impliquées à doter sa commune en engins supplémentaires, même les entreprises privées ont d’ailleurs été saisies pour participer aux opérations de désenclavement. Les délégués des comités de villages, présents au siège de l’APC, sont venus demander de l’aide et l’ouverture des pistes qui raccordent leurs localités au reste du monde. « Ça fait une semaine que notre village est coupé du monde extérieur, nous avons même des femmes qui vont couchés d’un moment à l’autre. Nous sommes venu ici pour réquisitionner au moins un engin pour déneiger la piste », dira un habitant d’Igouress.

Un autre villageois va plus loin en disant : « je sais que notre APC a fait de son mieux. Par contre, les autres autorités de l’Etat nous ont complètement oubliés, aucune aide n’a été destinée à la région ».

Slimane Ben Addi

Partager