“Aucun élève n’a été pénalisé”

Partager

S’agissant en outre de l’erreur contenue dans le sujet de l’éducation islamique, qui avait perturbé les candidats à l’épreuve de l’examen du Brevet de l’enseignement moyen (BEM), le directeur des cycles primaire et moyen a fait savoir qu’ « une commission a été installée au niveau de l’inspection centrale en vue d’évaluer ce problème ». A rappeler que le sujet d’éducation islamique a été subdivisé cette année, en trois questions, l’une portant sur l’écriture avec vocalisation des versets coraniques de 34 à 36 de la sourate “Fossilate”. Dans la troisième question, supprimée du programme scolaire, il est demandé aux candidats de relever trois orientations contenues dans les versets de la même sourate. Selon le même responsable, « la majorité des élèves ont répondu », précisant que « nous avons évalué la compréhension des élèves. Aucun n’a été sanctionné», a-t-il indiqué.

L. O. C.

Partager