Un kilomètre de câble électrique endommagé

Partager

Plusieurs foyers de feu se sont déclarés ces derniers jours, quelques uns persistaient jusqu’à hier, à cause de la difficulté d’accès pour les circonscrire.

Le plus destructeur fut celui qui s’est manifesté tout récemment du côté de la chaîne montagneuse du Djurdjura, plus précisément aux environs de la station climatique de Tikjda, qui se trouve au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira. A cet endroit-là l’important incendie a causé la détérioration d’un kilomètre de câble électrique qui survolait la cédraie au lieudit Tizi N’tghejdha. Les équipes de la direction de distribution de l’électricité et du gaz de Bouira se sont déplacées sur le terrain pour le réparer. Il a fallu deux rudes journées de travail pour une vingtaine d’employés de l’entreprise pour arriver à restaurer la panne qui avait privé d’électricité les sites touristiques, comme l’hôtel, les auberges et autres structures. Les responsables ont fait savoir que la difficulté d’accès à ces massifs montagneux a quelque peu rendu la tâche de réparation ardue. Par ailleurs, le massif d’Erich, constitué d’une forêt très boisée située à la lisière de la ville de Bouira, a vu son tissu végétal menacé par un feu qui s’est déclaré à son niveau. Nous avons vu des cédraies millénaires, une importante réserve de biosphère, des hectares de pins d’Alep, de chênes, et de cèdres d’Atlas se consumer sans pouvoir rien faire parce que les difficultés du terrains étaient énormes et périlleuses et pour les sapeurs pompiers et pour les autres agents de sauvegarde de l’espace forestier. Les habitants de la wilaya de Bouira ont vécu des journées infernales pendant la semaine qui s’est écoulée où des pics de températures ont franchi la barre des 46 degrés.

Fahem H.

Partager