Le FFS met le cap sur le congrès de wilaya

Partager

Le Congrès Fédéral du FFS de la wilaya de Tizi-Ouzou aura lieu le 15 septembre prochain, en présence du 1er secrétaire national du parti, Ali Laskri.

Il se tiendra, selon le secrétaire fédéral, Farid Bouaziz, dans la grande salle de spectacles de la Maison de la culture Mouloud Mammeri, en présence de 250 congressistes et de 300 invités, issus de la société civile, des syndicats autonomes, des associations culturelles, des comités de villages, des personnalités de la région et, bien sûr, du 1er secrétaire national, Ali Laskri. « Le Congrès aura pour ordre du jour, outre l’analyse des situations sociale et politique actuelles du pays, notamment de la région, l’élection du 1er secrétaire fédéral de la wilaya », dira le fédéral de Tizi-Ouzou, dont le mandat est arrivé à son terme. Pour le moment, les noms des candidats qui pourraient rivaliser avec l’actuel fédéral ne sont pas connus, mais cela se fera, selon notre interlocuteur, « une semaine avant cette élection qui déterminera, aussi, les membres du Congrès fédéral ». Au siège de la fédération de Tizi-Ouzou, l’ambiance était bon enfant. Les militants s’affairaient à la constitution des cartes d’adhérents. La confiance semble être revenue après les péripéties des derniers mois. « Pour le moment, nous avons atteint environ 4 000 adhérents pour 45 communes, sur les 67 que compte la wilaya, dans lesquelles le FFS s’est redéployé selon les engagements pris par la direction nationale, qui ne ménage aucun effort pour redonner confiance aux populations, meurtries, notamment en cette période de canicule et d’incendies qui ont ravagé la région. Les 22 sections restantes sont en cours de restructuration », dira Farid Bouaziz qui affirme qu’elles seront prêtes bien avant les échéances des élections locales, car « le FFS s’est engagé à regagner le terrain perdu ! ». Le congrès de la section communale de Tizi-Ouzou se tiendra, aujourd’hui samedi, au siège de la section qui fait également office siège de la Fédération de la wilaya. La centaine d’adhérents choisira, par les urnes, le nouveau secrétaire de la section communale et dégagera les quatre membres qui participeront au congrès fédéral, le 15 septembre prochain. Apparemment, la formation d’Aït Ahmed, en dépit des actions des contestataires, anciens et nouveaux, qui forment un bloc uni contre la direction nationale actuelle, poursuit son redéploiement et son programme tracé en vue d’un retour sur la scène politique, non seulement au niveau local, mais aussi à l’échelle nationale où le FFS a pour objectif de s’implanter dans au moins une quarantaine de wilayas et compte présenter des candidats aux élections locales dans le maximum de communes, selon les dernières déclarations du 1er secrétaire national, Ali Laskri. Il est à signaler, par ailleurs, que l‘ex P/APC de Tizi-Ouzou sous la bannière FFS, Mustapha Si Salah, serait en quête de candidats pour former une liste “indépendante” qu’il compte mener en vue des élections communales, selon une source très au fait de la chose politique locale.

Arous Touil

Partager