La protection civile lance une campagne de sensibilisation

Partager

Devant le bilan macabre des personnes  intoxiquées par les gaz brûlés, la protection civile a lancé avant-hier et à l’échelle nationale, une campagne de sensibilisation d’une semaine sur le danger d’asphyxie. 

Selon le bilan de la protection civile, plus de 1 244 personnes ont été intoxiquées par les gaz brûlés, 187 en sont mortes, durant l’année 2011. 

L’année en cours n’a pas dérogé à cette règle alarmante, puisque 151 décès par le monoxyde de carbone ont été dénombrés entre janvier et octobre. A noter que des familles entières sont parfois décimées, asphyxiées dans leur sommeil par les gaz de combustion de leurs chauffages.  La protection civile a énuméré de multiples raisons des accidents de ce genre. Il s’agit notamment d’appareils défectueux non conformes aux normes, ou de mauvais montage et mise en œuvre de ces équipements par un personnel non qualifié.

Convaincue du fait qu’il s’agit d’un problème de prise de conscience, la Direction Générale de la Protection Civile vient de lancer, depuis hier, une semaine de prévention et de sensibilisation des citoyens au danger d’asphyxie au niveau de l’ensemble du territoire national.  Des journées portes ouvertes seront organisées au niveau des unités de la Protection Civile durant cette semaine. Dans le cadre de cette campagne, des caravanes sillonneront les différentes localités pour faire de l’information de proximité et diffuser des messages à même sensibiliser les citoyens et de les initier aux comportements à adopter afin de préserver leurs vies et leurs et leurs biens. 

Sur ce dernier point, les citoyens et les associations sont invités à prendre part à des ateliers en se rapprochant des services de la Protection Civile au niveau de toutes les wilayas du pays.

Par ailleurs, la protection civile insiste sur le fait que les citoyens doivent : « acheter un chauffage homologué et le faire installer par un professionnel, faire réviser le chauffage, avant chaque hiver par une personne qualifiée, effectuer le nettoyage nécessaire, aérer l’endroit destiné au chauffage afin d’évacuer le gaz issu de la combustion, créer un circuit d’aération pour permettre à l’air de se renouveler et enfin, laisser les bouches d’aération ouvertes même quand il fait froid ».

L.O.CH

Partager