Le transport enfin réglementé

Partager

Comme prévu, c’est dans la journée d’avant-hier dimanche que s’est tenue une réunion au sein de la daïra de Tazmalt entre les transporteurs de la commune de Boudjelil, toutes lignes confondues, et des représentants de la population de cette localité. 

étaient également présents, le Chef de la daïra de Tazmalt,  le Chef de Service de la Direction des Transports de la Wilaya de Béjaïa, les présidents des APC de Boudjelil et de Tazmalt et le Commissaire de la Police et du Capitaine du Groupement de la Gendarmerie de Tazmalt. Après ouverture de la séance par le chef de la daïra, le représentant du transport a tenu à rappeler les transporteurs de Boudjelil quant aux deux décrets ministériels 2012\2503 du 29/12/2012 et 2013\0002 du 02/01/2013 relatifs à la tarification du transport en commun des distances de moins de 30 km. En effet, les usagers des fourgons et bus de transport payeront dorénavant 20 DA de Boudjelil vers Allaghène, 30 DA vers Tazmalt et 35 DA vers Akbou. Au menu des revendications et des acquisitions de la société civile, le respect des lignes prescrites pour les 14 fourgons de transport que compte la localité la distribution obligatoire des tickets de transport vers les différentes destinations, interdiction des surcharges et le respect de la durée de stationnement au niveau de l’arrêt dégagé du carrefour d’Allaghène, qui n’est que de cinq minutes.

«Vous n’avez qu’une petite pause juste pour déposer les voyageurs et pour prendre d’autres», a expliqué le chef de service aux transporteurs présents à la réunion. Par ailleurs, il a été décidé par les autorités locales, sur proposition de la société civile et des transporteurs de Boudjelil, le prolongement des lignes déjà existantes à d’autres villages isolés et privés du transport, à l’image de Tala Lbir et d’Iàarqab, ou bien la création d’une nouvelle ligne, l’aménagement des arrêts d’Allaghène et de Taqindoucht, ainsi que la réalisation d’une nouvelle station à Tazmalt propre aux bus venant de Boudjelil.   Enfin, il est important de souligner que suite à la menace des représentants de la population de Boudjelil de procéder à des actions de rue en cas du non respect de ces engagements, le chef de la daïra de Tazmalt met en garde les transporteurs de la commune de Boudjelil et les menaces, de sa part, d’aller jusqu’à l’annulation de leurs lignes si ce genre de réclamations persistent.        

M. S.

Partager