Les Verts dès demain à Kigali

Partager

La sélection algérienne de football s’envolera demain pour Kigali pour y affronter, dimanche prochain, son homologue Rwandaise pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Initialement prévu pour vendredi , l’équipe algérienne de football a avancé de 24 heures son départ pour Kigali. La décision a été prise par la Fédération algérienne de football en concertation avec le coach national, Vahid Halilhodzic, pour permettre aux joueurs de mieux récupérer de leur long voyage en terre rwandaise, eux qui auront un important match à livrer ce dimanche pour le compte des éliminatoires du Mondial. Le voyage pour Kigali se fera à bord d’un avion spécial, dont le départ est prévu demain à 8h00 à partir de l’aéroport d’Alger. Il s’agit du deuxième déplacement de suite pour les Verts en une semaine, puisqu’ils ont donné la réplique, dimanche dernier, au Bénin à Porto-Novo avec à la clé une éclatante victoire (3-1). Grâce à cette victoire, conjuguée au nul concédé à domicile par le Mali face au Rwanda (1-1), l’Algérie occupe désormais seule la première place du groupe H avec 9 points, devançant de deux unités l’ex-co-leader, le Mali.  Le Bénin et le Rwanda sont hors course, en occupant la 3e et 4e place avec 4 et 2 points respectivement, et ce, à deux journées de la fin de cette avant-dernière étape des éliminatoires africaines. Pour rappel, la sélection nationale a regagné Alger, lundi, à bord d’un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Les coéquipiers d’Essaid Belkalem ont rejoint ensuite le Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa, où le sélectionneur national avait prévu une séance de décrassage à 16h30. Par ailleurs, le défenseur du Real Sociedad, L’yassine Cadamuro, qui n’a pas pris part au match face au Bénin en raison d’une blessure au mollet, vient d’annoncer sur son site officiel son forfait pour le rendez-vous de dimanche prochain contre le Rwanda sur recommandation du staff médical des Verts. Une défection qui ne devra pas alarmer le staff technique national vu la présence de plusieurs joueurs capables d’évoluer sur le flanc droit de la défense, à l’instar de Mostefa et Bougherra.                              

R. S.

Partager