L’intervention de Baba Ahmed réclamée

Partager

La commission nationale des oeuvres sociales de l’Education nationale demande l’intervention du premier responsable du secteur, pour l’installation, dans les plus brefs délais, de la commission gouvernementale.

Cette commission est chargée d’examiner le passif des fonds des oeuvres sociales, et ce, dans le but de préserver l’intérêt des enseignants et des travailleurs, dans les établissements scolaires.  D’après une source proche du ministère de l’Education nationale, la commission nationale des oeuvres sociales a adressé récemment une correspondance au ministre, lui demandant de procéder à l’installation de la commission gouvernementale qui sera chargée de recenser les biens des fonds des oeuvres sociales. « C’est une commission du gouvernement qui sera chargée de recenser et de faire l’inventaire de tous les biens et fonds des œuvres », a encore indiqué la même source.  Il y a lieu de rappeler que les syndicats autonomes, activant dans le secteur de l’éducation nationale, ont, à maintes reprises, demandé l’installation de cette commission gouvernementale.  Le conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest) a déploré avec force le fait que plusieurs enseignants et travailleurs de l’éducation nationale, ayant déposé une demande de prêt pour l’acquisition d’un véhicule et d’un logement, n’ont pas pu en bénéficier.            

L.O.CH

Partager