…Grève illimitée au lycée Khalef Hamouch à Bechloul

Partager

Le mouvement de protestation des lycéens gagne de plus en plus d’établissements scolaires dans la wilaya de Bouira. En effet, et après les lycées de M’Chedallah et du chef-lieu de la wilaya, c’est au tour des élèves du lycée polyvalent Khalef Hamouch de la daïra de Bechloul, à une vingtaine de kilomètres à l’Ouest de Bouira, d’entamer une grève illimitée, et ce, pour protester contre la décision de consacrer une semaine des vacances scolaires au rattrapage des cours ratés durant les quatre semaines de grève des enseignants. Les lycéens grévistes réclament, également, un seuil des cours, communément appelé « Ataba », pour faciliter la révision lors des examens de fin d’année. « Nous sommes en grève illimitée, c’est le seul moyen que nous avons trouvé pour revendiquer nos droits que nous jugeons des plus légitimes. Nous sommes victimes du conflit qui perdure entre les enseignants et le ministre », nous dira un des élèves grévistes. Il ajoutera : « cette grève se poursuivra jusqu’à la résolution de nos problèmes ». Les lycéens disent rejeter également la proposition du ministère de consacrer une partie du week-end pour le rattrapage, en l’occurrence le samedi et l’après-midi du mardi.  Les élèves prévoient d’autres actions de protestation. En effet, et selon l’un de leurs délégués, un rassemblement de protestation, regroupant les lycéens des trois daïras de M’Chedallah, Bechloul et Bouira, est prévu pour aujourd’hui, devant la direction de l’éducation, et ce, pour soumettre aux responsables leur plate-forme de revendications. A rappeler, par ailleurs, que le ministre de l’Education nationale a assuré que « les dates des examens et des vacances demeurent inchangées et que les élèves disposeront d’une période de révision avant les épreuves du baccalauréat ».

O.K.

Partager