Une finale sous haute surveillance

Partager

Plus de 3 500 policiers sécuriseront la finale de la Coupe d’Algérie de football, cet après-midi  au stade Mustapha Tchaker de Blida. Si l’effectif réquisitionné pour sécuriser cette joute semble énorme, pour le directeur de communication de la DGSN, Djilali Boudalia, il s’agit surtout « d’atteindre un seuil maximum de sécurisation » pour ce rendez-vous sportif. Il faut savoir également que le département du général Hamel, soucieux de la sécurité des lieux et des alentours du stade, a mis les petits plats dans les grands, afin que cette rencontre se déroule dans de bonnes conditions. D’où cette décision de mettre en place un énorme dispositif sécuritaire. Selon un communiqué de la DGSN, ce plan sécuritaire est déjà effectif depuis quelques jours, pour parer à tout dépassement. Le commissaire divisionnaire Djilali Boudalia a indiqué à ce sujet, que pas moins de 19 unités républicaines de sécurité (URS), 5 unités d’intervention rapide ainsi que 20 brigades de la police judicaires (BMPJ) ont été réquisitionnées pour que cette rencontre ne soit qu’une véritable fête du football. A côté de ce dispositif, il est également prévu d’impliquer une brigade canine et deux hélicoptères  Tout cet arsenal déployé selon Djilali Boudalia, ne concernera pas seulement la ville de Blida, où se déroulera le match. La DGSN a également prévu des motards et des unités de police qui sillonneront les routes menant vers la ville des roses, lesquelles vont être empruntées par les supporters qui viendront d’Alger, de Tizi-Ouzou et d’autres régions, éventuellement. D’autres unités seront postées, aussi, au niveau des gares, routière et ferroviaire. En parallèle, il faut ajouter les dizaines d’agents des services de sécurité qui seront dans les tribunes, et d’autres, en survêtements, sur la pelouse. Il est à noter que la Gendarmerie nationale a également prévue un dispositif à Blida où plusieurs unités sont mobilisées. En dernier lieu, la DGSN a lancé un appel aux supporters des deux clubs afin qu’ils fassent preuve de fair-play, « pour que ce rendez-vous soit une réussite».  Pour ce qui est décisions prises par les responsables de l’enceinte sportive afin que les deux galeries soient séparées, le directeur du stade a fait savoir qu’« il y a un comité spécial pour la sécurité.  C’est un comité de la wilaya, désigné par le wali de Blida. Nous avons accordé les tribunes du côté Est du stade à la JS Kabylie, et côté Ouest pour le MC Alger.», avant de préciser que l’ouverture des  portes du stade se fera à partir de 10 heures.  Quand on sait que les deux clubs peuvent se targuer de compter des milliers de supporters, y compris à l’étranger où la communauté algérienne est fortement établie, nul doute que les gradins seront pleins bien avant midi.  Jamais une finale de coupe d’Algérie n’a mobilisé autant de policiers, de gendarmes et d’agents de sécurité. S’il est vrai que cette finale n’est pas comme les autres, en ce sens qu’elle mettra aux prises deux grosses cylindrées du football national, il est tout aussi vrai que vu l’enjeu du match, la sécurisation des lieux s’avère indispensable pour qu’au coup de sifflet final de l’arbitre Bichari, le stade fétiche des Verts ne se transforme pas en arène de gladiateurs.

 Ferhat Zafane 

Partager