Tous les lycées sont ouverts à Tizi-Ouzou

Partager

Pratiquement tous les lycées de la wilaya de Tizi-Ouzou, en tout une cinquantaine d’établissements, selon le responsable de la communication de la direction de l’éducation de la wilaya de Tizi-Ouzou, M. Mohammed Tachabount, ont ouvert leurs portes aux élèves désireux de rattraper le retard accumulé durant le mois de grève enclenchée par le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (CNAPESTE). « Les cours seront dispensés le plus normalement du monde au niveau d’une cinquantaine d’établissements ouverts à cet effet à travers tout le territoire de la wilaya. Mais pour ce qui est de l’affluence des élèves, comme vous le savez nous sommes en période des vacances du printemps et nous ne pouvons en aucun cas les obliger à venir aux cours… », précisera M. Tachabount. Pour venir en aide aux élèves dans leurs révisions, notamment ceux en classes d’examens, un support informatique, un (CD) élaboré par l’office national de l’enseignement et de la formation à distance (ONEFD), contenant tous les cours du programme de l’année scolaire pour les élèves désireux de rattraper le retard, a été mis à leur disposition. Ce premier CD, selon la ministre de l’Education nationale, n’a pas vocation à remplacer l’enseignant, c’est, ni plus ni moins, un outil de travail supplémentaire pour les élèves qui préparent l’examen du baccalauréat 2014/2015 notamment et qui est pour beaucoup d’un grand secours. Et à ce sujet, le chargé de communication de la DE nous dira : « Nous avons distribué les CD aux élèves la semaine passée, avant le début des vacances de printemps et chacun a eu le sien ». Un deuxième support informatique a été préparé entre autres mesures entreprises par le ministère de l’Education nationale, pour tenter de sauver l’année scolaire. Ce deuxième CD contiendra des sujets d’examens et leurs corrigés pour les classes de terminale, a annoncé la ministre. Il sera mis à la disposition des élèves en avril prochain. 

                   

Karima Talis

Partager