Un centre commercial ravagé par un incendie

Partager

Un gigantesque incendie, d’origine encore inconnue, s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi au centre commercial dit «marché 2000» situé dans l’entresol d’un immeuble ayant une façade sur le boulevard Krim Belkacem et l’autre sur la cité Seghir du côté de la cité universitaire. La totalité des locaux, soit 28 boutiques occupées par 18 locataires, ont été entièrement calcinés. Trois personnes, deux hommes et une femme, habitants l’immeuble au dessus, incommodées par les fumées, ont été évacuées au CHU Khellil Amrane par les éléments de la Protection civile. Hier à 10 heures, les pompiers étaient toujours sur place et les agents de la police scientifique de la sûreté de wilaya et ceux de la gendarmerie étaient également là pour déterminer l’origine et les circonstances du sinistre. Selon la déclaration de la cellule de communication de la Protection civile de Béjaïa, les pompiers ont été alertés à minuit 23 minutes exactement, et les camions anti-incendie ont démarré une minute plus tard, soit à minuit 24 minutes. Le wali et le directeur de la protection civile se sont rendus sur place pour constater de visu l’ampleur des dégâts. Pour venir à bout des flammes, les éléments de la Protection civile de Béjaïa ont dû faire appel à leurs collègues des unités secondaires d’El-Kseur et d’Amizour. Le feu a été totalement maîtrisé selon la même source, à 3 heures du matin, la lutte a donc duré près de 2 heures et demie. La difficulté à éteindre le feu venait du fait que les 28 locaux contenaient surtout des produits cosmétiques très inflammables et des vêtements dont les stocks ont été renouvelés en perspective de l’Aïd. Quatre ambulances et une dizaine de véhicules anti-incendie ont été mobilisés par la Protection civile pour éteindre le feu et éviter que les flammes n’atteignent les appartements entourant le centre commercial qui était initialement prévu comme parking pour les habitants de la cité.

B. Mouhoub

Partager