Séminaire sur le génie électrique et l’électronique

Partager

L’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira abrite du 14 au 15 du mois en cours la première conférence nationale de l’électronique et du génie électrique. Organisée par le département du génie civile, cette rencontrée scientifique regroupe de nombreux chercheurs et enseignants universitaires. Selon les organisateurs, une cinquantaine de conférences seront assurées durant les deux jours du séminaire. Ces conférences vont traiter de diverses thématiques liées essentiellement aux domaines de l’électronique et du génie électrique. Le séminaire va aussi s’intéresser de près aux énergies renouvelables, aux panneaux photovoltaïques et à l’énergie solaire. Selon Ahcene Arbaoui, doyen de la faculté des sciences et des sciences appliquées, l’un des objectifs de la rencontre est de s’ouvrir sur le monde de la recherche dans les domaines des énergies et de l’électronique. Evoquant le domaine de l’électronique, M Arbaoui dira que celui-ci est très vaste et est utilisé dans la vie de tous les jours. Selon lui, l’électronique est présente dans la médecine, l’aéronautique et dans les nouvelles technologies. Le doyen fait aussi remarquer que deux imminents professeurs vont participer à cette rencontre scientifique en l’occurrence le Pr Youcef Soufi de l’université de Tebessa et Abdeldjalil Ouhabi de l’université de Tours (France). Ce dernier assurera une communication sous le thème «Analyse multi résolution : nouvelles tendances en imagerie médicale». Parmi les conférences programmées lors de ce séminaire, on peut citer celle traitant «des énergies renouvelables en Algérie» qu’assurera le Professeur Fateh Krim de l’université de Sétif. Il est utile de préciser que cette rencontre scientifique est la quatrième du genre qui sera organisée par la faculté des sciences et des sciences appliquées.

D. M.

Partager