Le célibatorium de la nouvelle sûreté urbaine baptisé

Partager

Mercredi passé, lors de l’inauguration de la nouvelle sûreté urbaine d’Aïn-Zaouïa par le représentant de la DGSN, le contrôleur régional de la police, en l’occurrence M. Rabah Mahmoud, avait procédé également à la cérémonie de baptisassion du célibatorium d’une capacité de 60 lits, doté d’une cafétéria, d’un bloc de restauration avec cuisine et réfectoire. Ainsi, ce célibatorium portera désormais le nom du martyr du devoir, l’officier de police, le chahid Mahfoud Bélabiod, natif de Draâ El-Mizan où il exerçait au niveau de la sûreté de ladite daïra avant de tomber sous les balles assasines des terroristes le 8 mai 1994, alors qu’il rentrait chez lui à la cité dite «Indépendance» à Draâ El-Mizan. Le martyr du devoir avait 39 ans et laissait une veuve et quatre enfants en bas âge. C’était donc avec beaucoup d’émotion que la plaque commémorative ainsi que le portrait du défunt avaient été dévoilés après qu’un hommage posthume ne soit lu par un officier de police dans un silence religieux. L’imam de la mosquée du chef-lieu aura, quant à lui, récité la Fatiha du Saint Coran. S’ensuivra ensuite la remise d’un grand portrait du chahid et du drapeau national à l’un des enfants de feu Mahfoud Bélabiod.

Essaïd Mouas

Partager