Des transporteurs ferment la mairie

Partager

Les transporteurs de la commune de Beni Ziki qui assurent la ligne de Bouzeguène ont procédé hier à la fermeture de la mairie, pour dénoncer la dégradation des routes et l’absence d’un arrêt propre au stationnement de leurs fourgons. «Nous travaillons depuis des années dans des conditions misérables. Nous empruntons quotidiennement des routes impraticables», dira un membre de l’association des transporteurs de Beni Ziki. «On a soulevé le problème au commissaire et au maire, mais en vain.» L’arrêt des fourgons de Beni Ziki se trouve juste en haut du CEM Hammadi Mohand Saïd. «Bien des fois, on a frôlé de commettre l’irréparable. Les écoliers du CEM par manque d’espace sont exposés au danger des accidents, nous avons peur de les heurter un jour», fera remarquer un transporteur.

Fatima Ameziane.

Partager