Toughza, un village en plein essor

Partager

Le village de Toughza, situé à 5 kms du chef-lieu de Chorfa, connaît un essor économique appréciable.

En effet, ce village, abritant quelques 3000 âmes, ne cesse de surprendre avec, notamment, l’ouverture de plusieurs unités industrielles activant dans les créneaux de l’agroalimentaire, de l’emballage industriel et des matériaux de construction.

La dernière usine, qui a vu le jour, est une laiterie qui produit du lait et des fromages. Cette nouvelle usine est venue ainsi renforcer le « rang » de celles qui existent déjà et qui activent dans d’autres créneaux, comme celui des boissons non alcoolisées (eau minérale, boissons gazeuses, jus,..).

La localité compte déjà deux usines qui fabriquent des produits de large consommation et dont les marques sont très connues et omniprésentes sur le marché national. Elle abrite aussi des unités spécialisées dans la fabrication des accessoires et matériel avicoles, c’est à dire pour le bon fonctionnement des unités avicoles (poulaillers).

Ainsi, l’on peut trouver deux unités de production d’emballages avicoles, et deux autres spécialisées dans la fabrication du matériel avicole comme les humidificateurs, les extracteurs, les abreuvoirs de poulets de chair, les batteries pour poules pondeuses, les batteries pour poussins…

Ces unités de fabrication du matériel et des accessoires avicoles tournent à plein régime, encouragées par une grande clientèle constituée de plusieurs dizaines de propriétaires de poulaillers de la commune de Chorfa, et ailleurs.

Dans le même contexte, il est à relever l’implantation dans la localité de plusieurs unités de production de matériaux de construction, à l’instar du carrelage, du marbre, du parpaing,… lesquelles sont situées, essentiellement, à proximité de la RN26.

Par ailleurs, le secteur agricole dans ce village de Toughza occupe une place prépondérante. Il en est de l’oléiculture avec un verger oléicole impressionnant. Ce village paraît de loin comme une « oasis » d’oliviers, tellement cet arbre occupe de larges surfaces. Ensuite, il y a l’élevage de ruminants comme les bovins, les ovins et les caprins.

Ce créneau marche bien dans cette localité qui fourni le lait cr&ucirc,; la viande et des peaux à la région. D’autres filières sont également pratiquées, comme les cultures maraîchères, l’apiculture, l’arboriculture, la cuniculture et bien d’autres. Ainsi, ce village agropastoral est en passe de devenir un exemple de réussite et de développement local et durable.

Y. S.

Partager