Les frères Ferradj et Mouloud Feraoun à l’honneur

Partager

De nombreuses activités commémoratives pour la célébration de la Journée du Chahid seront organisées au niveau de la maison de la culture Ali Zaâmoum de Bouira, à partir d’aujourd’hui samedi et ce jusqu’à mardi 20 février. Ainsi, pour la première journée, le hall de la maison de la culture accueillera une exposition de photographies, articles de presse, timbres postaux à l’effigie des martyrs de la Révolution, entre autres. À partir de 14 heures, il est programmé une table ronde autour de la commémoration du soldat inconnu qui sera animée par l’écrivain Mohamed Zeggane ainsi que Allouache Mustapha et Belkaidi Akli. Cette rencontre sera organisée par l’association Héritage d’Algérie. Au cours de la même journée, à 15 heures, c’est la troupe Ikhoulaf Ath Mansour qui montera sur scène pour présenter une pièce théâtrale intitulée «Tagmats». Au cours de la journée de dimanche, il est prévu la création d’une fresque par des artistes peintres de la wilaya de Bouira sur le thème de la Journée du Chahid. Un hommage sera rendu, par ailleurs, à la famille des frères Ferradj, deux chahids originaires de la wilaya de Bouira, avec une lecture de leurs biographies par leur neveu M. Ferradj Ahmed. La famille du valeureux chahid Ali Mellah sera également honorée au cours de cette même journée. Dans l’après midi, à 14 heures, une conférence sera animée par l’éminent professeur d’histoire à l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, M. Kacimi Zinedine. Ensuite, le public sera invité à assister à la projection du film « Ben Boulaid » réalisé par Ahmed Rachedi. Une sortie pédagogique est prévue pour le lundi avec la visite du Musée de la Police à Alger au profit des lycéens de Haizer. Egalement, une visite de la maison du moudjahid Chettouf Abdenour sera l’occasion pour les adhérents de la maison de la culture Ali Zaâmoum de découvrir des témoignages du militantisme durant la guerre de Libération nationale. Pour la journée de mardi, un hommage à l’écrivain Mouloud Feraoun est programmé avec une exposition de ses œuvres. À 14 heures, Mme Faiza Feraoun, professeur de sociologie à l’université d’Alger, interviendra pour décrire les aspects sociologiques dans l’œuvre de Feraoun. De même, Ali Feraoun, fils de Mouloud Feraoun, fera une intervention sur l’œuvre de son père « Le fils du pauvre ». Cet ouvrage, le premier roman de Mouloud Feraoun dont les premières lignes ont été rédigées en 1939, ne paraitra qu’en 1950, à compte d’auteur.

Hafidh Bessaoudi

Partager