N’na Aldjia enfonce Rabah Ouferhat

Partager

On rapportait sur dans mêmes colonnes à travers l’édition qui précédait l’hommage rendu au défunt artiste Rachid Stiti, que le premier représentant du syndicat des artistes dans la wilaya avait décliné l’invitation des organisateurs arguant que la date retenue, le 26 juin, était proche du 25 juin qui coïncide avec la commémoration de l’assassinat de Lounes. Il aurait déclaré à ceux qui lui transmettaient l’invitation qu’il ne voulait pas être accusé de… «J’ai une carrière à gérer…» Inutile de revenir sur la déception et la frustration de la malheureuse Siham… Mais le lendemain, elle a eu une belle consolation. Et quel réconfort ! N’na Aldjia, la mère du Rebelle, a tenu à être du rendez-vous pour manifester sa solidarité à la famille Stiti. Grande leçon d’humanisme, et de sympathie. Le geste vaut aussi pour une belle «gifle» pour Rabah Ouferhat. Il est vrai que N’na Aldjia n’a aucune carrière à gérer… Il n’a d’ailleurs cherché à intégrer aucun syndicat !

Partager