Aldjia fait revivre Bahia Farah

Partager

Après une année d’absence, la chanteuse Aldjia s’apprête à mettre sur le marché son nouveau CD dédié à la femme kabyle. Il sera disponible en principe avant la fin de la semaine ou peut-être même dès aujourd’hui. Le produit intitulé Tamettut (La femme) comporte une dizaine de chansons. C’est un pur produit tout nouveau en paroles et musiques de Aldjia. Exception faite pour la chanson Yedja-yi (Il m’a quitté) de Bahia Farah, précédé d’un Achwiq qu’elle a aussi emprunté à l’immense H’Nifa. Le reste des titres est un mélange de rythmes et de musiques d’écoute tranquille. En tout c’est quelques 45 minutes de voyage à travers l’amour, la solitude, la joie, la fête…avec la chaude voix de l’hôtesse Aldjia. Sans visa, le CD vaut pour billet d’embarcation.

Partager