Droit de réponse

Partager

Dans votre édition du 14 janvier 2007, sous l’article intitulé “Une troisième voie s’annonce” sous la plume de M. Khaled Zahem, vous m’avez incriminé nominativement comme soutien à une prétendue “troisième voie au FFS”. Je tiens à vous rappeler qu’il n’y a qu’une seule voie au FFS : c’est celle de la ligne politique caractérisée par une opposition franche et sans concession au pouvoir dictatorial. Cette ligne est incarnée par M. Hocine Aït Ahmed, président du parti. Je porte à votre connaissance qu’un minimum prudentiel journalistique nécessite de vérifier une information avant de la rendre publique. Force est de constater que ces “pseudo-informations” n’ont pas été vérifiées auprès de ceux qui ont été cités.

Cette information fallacieuse et sans fondement et cette grossière manipulation de la part de votre journal ne sont en fait destinés qu’à semer le doute et la confusion auprès des militants, des sympathisants et de la population. En fait, cette sournoise manipulation s’inscrit dans une large propagande qui rappelle celle du sinistre Goebbels J.P., alors ministre de la Propagande et de l’Information d’Hitler. Je vous demande, Monsieur le directeur, de bien vouloir publier ce droit de réponse dans son intégralité, sans rajout ni commentaire, conformément aux dispositions légales. Je me réserve le droit de vous poursuivre en diffamation, de demander réparation et de prendre toutes les mesures juridiques dans le cas où ce droit de réponse n’est pas publié aux lieu et place de l’article incriminé.

Recevez Monsieur le directeur, l’expression de mes salutations distinguées.

Ahmed Djeddai

Membre du Conseil national

du FFS

Partager