Arezki, président de la section football : “Nous dénonçons le mépris des autorités locales”

Partager

La formation de l’ES Illoula évoluant dans le groupe Est du championnat de la wilaya de Tizi Ouzou, vit une situation des plus difficiles. Aussi bien sur le plan financier que sur le plan infrastructurel, le club souffre énormément.

Sur le volet financier, le club est victime du mépris des autorités locales, et travaille avec des moyens dérisoires. Selon le président de la section football, M. Arezki, le club n’a reçu aucune subvention à ce jour et il attend toujours le versement des subventions promises par l’APC de la DJS : “Jusqu’à maintenant, on n’a pas encore reçu les enveloppes promises par l’APC et la DJS, la mairie nous a promis de nous octroyer 5 millions de centimes et on est dans l’attente de leur entrée dans les caisses”. A présent, on ne s’appuie dans notre démarche que sur l’aide de quelques bienfaiteurs à leur tête, notre capitaine d’équipe, Iddir, qui ne lésine sur aucun effort pour aider et garder debout ce club créé depuis 1991.

Notre interlocuteur ajoute que “si ce n’état l’assistance de quelques transporteurs de voyageurs privés qui assurent le transport de l’équipe, un service que l’APC n’assure que pour les jeunes catégories, l’équipe aurait déclaré forfait à maintes reprises”.

Cela est valable surtout lorsqu’on sait que cette formation joue toutes ses rencontres en déplacement à défaut de l’homologation de son stade, ce qui a forcé l’équipe à recevoir sur le terrain du stade de Mekla. Justement au sujet de ce problème de stade, le patron de la section football de l’ESI dénonce le mépris de l’APC d’Illoula Oumalou : “Le projet de réfection de cette enceinte devait être lancé en juillet dernier pour une durée de réalisation de 2 mois, néanmoins pour des raisons que j’ignore, le chantier n’est pas encore lancé, ce qui prive notre formation de l’avantage, de recevoir chez elle !”

Paradoxalement, ces difficultés ne semblent pas avoir effet sur le parcours de l’équipe qui occupe la 5e place au classement de sa poule, à une longueur du quatuor de tête composé de l’ESSM, CRBM, LCI et ASCO. Cela qui fera dire à son président de section que son club peut jouer l’accession de cette saison. “Je suis persuadé qu’en dépit de tous ces aléas, notre groupe est capable de brouiller les cartes et de jouer la carte de l’accession en Régionale III.

Nous comptons sur le climat de solidarité qui entoure notre association et sur la bonne volonté du groupe pour réaliser ce rêve cher à notre localité”, termine notre interlocuteur.

Mad M.

Partager