Une femme brûlée vive

Partager

l Le sort tragique de la malheureuse dame du quartier “Thaloult”, un faubourg de Taourirt Mokrane, a mis tous les environs en émoi. Voulant sans doute procéder à un défrichage hors de saison, vu la chaleur de cette journée fatidique pour elle, cette femme de 41 ans a mis le feu à un gros tas de détritus en contrebas de sa maison. Un voisin raconte : “Je l’avais laissée là, assise sur le seuil de sa maison. Nous nous sommes dit bonjour, puis j’ai continué vers ma parcelle pour ramener du fourrage pour mes bêtes. C’est de là -bas que j’ai aperçu une grosse colonne de fumée, puis j’ai entendu des filles crier et j’ai couru”. Mais, c’était déjà trop tard.

La dame, se rendant compte que le feu prenait des proportions menaçantes, s’était imprudemment approchée pour l’éteindre toute seule. Elle tomba en plein dedans et s’empêtra ensuite dans les branchages pourris où elle s’enfonça jusqu’aux genoux. Elle ne put se dégager et éviter de brûler vivante. Evacuée vers l’hôpital, elle succomba peu après, laissant derrière elle un adolescent éploré.

Amarouche

Partager