Le projet de parc communal bloqué

Partager

l Le projet de parc communal, prévu au lieu dit “Adghagh Yeflane”, en contrebas du village Agouni Bouragh, bute sur l’opposition des auto-constructeurs occupant l’endroit. Par deux fois, les machines du chantiers ont été refoulées et empêchées de procéder au terrassement du terrain dont la propriété relève pourtant des réserves foncières communales. Plusieurs citoyens de la commune ont érigé des constructions qu’ils occupent actuellement car ayant pu aboutir au stade de finition sans aucune légitimité administrative. La même situation se rencontre près du village de Tablabalt. Là, une dizaine de constructions bâties sur des terrains communaux sont érigées tout le long de l’axe routier, allant du lieu dit “Medjnah” à l’entrée du village. Le phénomène des indues occupations foncières, latent depuis belle lurette, s’est intensifié ces dernières années, au point de constituer un véritable casse-tête pour les autorités locales. Le sentiment d’impunité, ainsi que l’espoir d’une future régularisation, encourage ce genre d’initiatives qui réduisent d’autant les assiettes foncières pour les projets d’utilité publique.

M. A

Partager