Une augmentation de 18% d’exportations au premier semestre

Partager

L’hôtel El Djazaïr a abrité, hier, une conférence de presse, à l’occasion de la visite d’une délégation d’hommes d’affaires allemands représentant 9 entreprises de renom. Lors de sa communication, le Directeur-général (DG) de la chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie), Andreas Hergenrother, a tenu à rappeler que cette visite, fait partie du programme “service technique’’ du ministère de l’Economie allemand et de la Technologie qui a comme mission principale l’encouragement du transfert de technologies vers l’étranger. “Sur la base des différents profils, nous avons identifié des partenaires algériens qui ss sont rendus à notre Bourse pour entamer des discussions pour la conclusion des éventuels partenariats”, indique-t-il, avant de poursuivre : “Les efforts consentis des représentants des opérateurs économiques et des autorités algériennes à mettre aux standards internationaux les secteurs industriels nous ont encouragés à promouvoir le potentiel de l’Algérie en Allemagne et à organiser cette manifestation’’ a-t-il souligné. En effet, l’économie allemande est leader mondial dans de nombreux domaines industriels, c’est le premier exportateur au monde avec un volume de plus de 1 billion d’euros en 2008, en même temps notre pays se voit confronter au grand défi de créer de nouvelles industries hors hydrocarbures et d’adapter ses entreprises aussi bien publiques que privées aux standards internationaux. Par conséquent, il existe de grands besoins en technologie et en savoir-faire pour pouvoir relever ce défi de la manière la plus adéquate. Par ailleurs, les relations économiques entre les deux pays, n’ont cessé de s’améliorer ces dernières années, indique Ahmed Aït Ramdane, représentant du ministère de l’Industrie. “En 2008, les exportations allemandes vers l’Algérie ont augmenté de 25 % à hauteur de 2,3 milliards d’euros, ce qui reflète les bonnes relations économiques entre les deux pays. Je suis convaincu que ce partenariat sera gagnant-gagnant comme beaucoup de partenariats algéro-allemands qui ont été créés ces dernières années entre nos deux pays” a-t-il laissé entendre. Il est à souligner que notre pays compte actuellement plus de 200 sociétés allemandes, dont Linde Siemens, Henkel, Knauf, BASF, DHL, Messer, Europoles, Keller, Basalt, ZF, Jokey et Dywidag, qui ont déjà réalisé des investissements dans le cadre de la privatisation suivie par notre gouvernement. Quant aux échanges commerciaux, entre les deux pays, Mohamed Chami, DG de la CACI, estime qu’elles se sont approfondies ces dernières années et atteignent le double par rapport à l’année 2000. “Au cours du premier semestre 2009, l’augmentation de nos exportations était de 18%, l’Allemagne a confirmé ainsi son rang dans le Top cinq des fournisseurs principaux de l’Algérie. Concernant nos exportations vers l’Allemagne elles ont augmenté de 75% en 2008, soit 1,78 milliard d’euro”, révèle-t-il.

Yahia Maouchi

Partager