En attendant Yebda, Belhadj et Bouguerra

Partager

Le sélectionneur national qui a convoqué vingt-trois joueurs pour ce stage ne verra son groupe au complet qu’à partir de jeudi avec l’arrivée de Yebda et Belhdaj retenus par leur club employeur Portsmouth pour le match de demain mercredi face à Arsenal pour le compte du championnat d’Angleterre. A ces deux joueurs s’ajoute également le défenseur des Glasgow Rangers, Madjid Bouguerra qui devra participer lui aussi à un match du Championnat écossais ce mercredi avant de rejoindre le centre de préparation des Verts au Castelet (Toulon). Malgré cet impondérable, les joueurs qui sont à pied d’œuvre depuis samedi au sud de la France poursuivent leur préparation dans une grande sérénité sous la houlette de Rabah Saâdane.

Après les joueurs locaux arrivés samedi dernier, le coach national a pu avoir sous la main le reste des joueurs évoluant dans les différents championnats européens le lendemain dimanche auxquels il ne manquait que les trois éléments cités en haut. Ainsi donc, depuis hier, le groupe composé d’une vingtaine de joueurs poursuit le programme tracé par le staff technique en prévision de l’importante échéance africaine qui débutera dans une dizaine de jours en terre angolaise. Rabah Saâdane a scindé le programme en deux phases.

La première qui s’étale jusqu’au 30 décembre sera consacrés à l’aspect médical où l’ensemble des joueurs auront à subir des tests afin d’établir à chacun d’entre eux un dossier médical qui sera transmis à la CAF, comme le stipulent les règlements de l’instance africaine.

La seconde étape qui débutera le 2 janvier sera consacrée à l’aspect technico-tactique.

Une période très courte mais très importante losqu’on sait que le sélectionneur national qui ne cesse de se lamenter du manque de temps devra mettre en place les différents schémas et variantes en prévision du tournoi africain. Pour revenir à l’état de santé des joueurs présents au stage de Toulon, les dernières informations que nous avons pu recueillir ne semblent pas trop rassurantes quant à l’état physique de pas moins trois éléments.

Il s’agit de Yahia, Megheni et Saïfi. Le premier, qui souffre d’une blessure au genou depuis plus de deux mois et qui n’a pas encore joué la moindre minute avec son club depuis son retour au lendemain du match de Khartoum contre l’Egypte, devra attendre les résultats des examens du staff médical des Verts pour se situer définitivement sur sa participation à la CAN-2010.

De son côté, le milieu de terrain de Lazio de Rome, Mourad Megheni ne s’est pas encore entraîné avec ses camarades en raison des douleurs qu’il ressent à son genou. D’ailleurs, le médecin de l’EN, qui l’avait ausculté juste après son arrivée au Castelet, lui a suggéré de ne pas prendre part aux séances d’entraînement avant de connaître la nature exacte de sa blessure.

C’est presque le même cas pour l’attaquant Rafik Saïfi qui a rejoint dimanche ses camarades en stage avec une blessure au genou contractée avec son club Al Khor dans le championnat du Qatar.

C’est dire que le staff médical des Verts aura vraiment du pain sur la planche afin de remettre sur pied les trois joueurs cités, eux qui constituent des pions indispensables sur l’échiquier de Rabah Saâdane, comme ce fut d’ailleurs, le cas lors du stage d’Italie avant le double rendez-vous face à l’Egypte où pas moins de cinq joueurs et non des moindres avaient failli manquer à l’appel en raison de blessures. Espérons que tous les joueurs convoqués pour la CAN seront d’aplomb d’ici le 7 janvier, date du départ pour l’Angola, lieu du rendez-vous africain prévu du 10 au 31 janvier 2010.

A. C.

Partager