Les transporteurs en grève illimitée

Partager

Les transporteurs de voyageurs assurant la liaison M’chedallah – El-Adjiba – Bechloul, 18 au total, sont entrés depuis hier en grève illimitée pour protester contre les conditions “difficiles” dans lesquels ils exercent au quotidien leur activité. Selon les protestataires, beaucoup de problèmes font qu’actuellement l’exercice de l’activité de transport sur cet axe de la RN 5 devient de plus en plus difficile.

Parmi les difficultés auxquels ils disent faire face, ils citeront entre autres, les tarifs de stationnement et l’état des quais et places de stationnement au niveau des stations de M’chedallah et de Bechloul. S’agissant des tarifs de stationnement appliqués (100 da par jour), ils les estiment trop élevés et devraient impérativement être revus à la baisse.

Quant à l’état des quais et des places de stationnement, ils expliqueront qu’ils sont trop exigus et mal aménagés. Ce qui exige, d’après eux, un réaménagement adéquat à même de leur permettre un meilleur stationnement et une facilité de manœuvres.

En outre, ils évoqueront un tout autre écueil, il s’agit selon eux de la concurrence que leur livrent les transporteurs assurant la desserte entre la ville de M’chedallah et celle de Bouira. Une situation qu’ils qualifieront d’injuste d’autant plus que celle-ci menace sérieusement leurs revenus.

En effet, il se trouve que sur le chemin de retour du chef-lieu de la wilaya, les transporteurs assurant la liaison M’chedallah -Bouira ville, observent des arrêts au niveau des localités de Bechloul et d’El Adjiba et font monter les voyageurs.

La même situation se reproduit souvent avec pratiquement tous les transporteurs de passage par ces localités traversées par la RN 5. De ce fait, les transporteurs assurant la desserte Bechloul-M’chedallah voient leurs sources de revenus menacées, car réduites comme une peau de chagrin face à une concurrence des plus rudes.

A la question de savoir si les services concernés sont au courant de cette situation, les transporteurs grévistes affirment avoir à plusieurs reprises solliciter les responsables du secteur des transports aux fins de prendre en charge ces problèmes. Mais, en vain!

Enfin, nos interlocuteurs disent prêts à poursuivre leur action de protestation et ce jusqu’à ce que les responsables concernés répondent favorablement à leurs doléances.

Djamel M.

Partager