Ratissage et pilonnage de nombreux coins suspects

Partager

Les forces combinées de sécurité accentuent encore leur pression sur les nombreuses zones sensibles, à cheval entre les wilayas de Boumerdes et Bouira.

Une unité spéciale de l’ANP a fait mouvement dans l’après – midi d’avant-hier, vers les maquis de Djerrah relevant de la commune de Ammal. Ce redéploiement militaire fut immédiatement suivi de raids ayant ayant duré plusieurs heures. Les frappes de l’artillerie classiques se sont concentrées alors sur une dense végétation du lieu-dit Sahana où l’on soupçonnait fortement la présence d’un groupe terroriste. Toujours dans la soirée d’avant-hier, une bombe artisanale a explosé là aussi, sans faire de victimes a – t – on indiqué.

Avançant avec beaucoup de prudence dans la dite zone, considérée comme fief des hordes terroristes, d’El Farouk, les détachements locaux de l’ANP s’assignent apparemment pour mission de localiser avec exactitude les tanières de l’ex- GSPC. Ce sera donc, le prolongement des offensives ayant ciblé ces coins làavec un bilan d’au moins, une vingtaine de terroristes neutralisés durant l’année précédente.

Appliquant pratiquement la même stratégie, à l’est de Boumerdes, notamment aux alentours de Sidi Daoud et Dellys, les forces locales de sécurité y ont abattu en ce mois de janvier, trois terroristes et mis hors circuit cinq éléments de soutien.

Salim Haddou

Partager