Les transporteurs en grève

Partager

Les transporteurs desservant la ligne Oued Ghir-Béjaïa ont observé vendredi dernier et hier samedi, une grève pour protester contre leur affectation à la nouvelle gare routière par la direction du transport de la wilaya de Béjaïa.

Une affectation entrée en vigueur à partir du vendredi 24 juin. Ces transporteurs réclament le maintien de leur ancien terminus, à savoir le stade de l’unité Maghrébine. Interrogé par nos soins, un transporteur assurant cette desserte nous dira que cette nouvelle situation ne les arrange pas, car, elle influera négativement sur leur rentabilité.

Le tarif de 3000 DA par mois exigé à ces transporteurs comme droit de parking est jugé trop exorbitant par ces protestataires qui avaient l’habitude de payer seulement 300 DA à « la gare du stade ».

En plus, ces transporteurs déplorent le système de la navette qui leur est imposé. Selon l’un de ces protestataires, ils seront contraints de faire des voyages avec peu de passagers à bord de leurs bus et, du coup, ils se retrouveront à la fin des mois avec de maigres recettes. Il est à noter que la direction de la nouvelle gare routière a mis à la disposition des citoyens de la commune d’Oued Ghir deux trolleys pour palier à cette grève.

Pour rappel, les transporteurs desservant Tala Hamza-Béjaïa ont procédé à une action similaire de protestation suite à leur affectation à cette nouvelle gare routière avant qu’ils ne reviennent à de meilleurs sentiments sous les menaces des pouvoirs publics de retirer leurs agréments.

Boualem Slimani

Partager