Une route dans un piteux état

Partager

La route menant vers la localité d’Aït Laâziz distante du chef-lieu communal de 15 kilomètres environ, est dans un piteux état et les usagers de ce tronçon routier trouvent toutes les peines du monde pour l’emprunter. Des crevasses et des nids de poule sont constatés de visu et les automobilistes souffrent pour regagner cette localité. «Sincèrement, je ne trouve pas les mots pour décrire la situation ! Elle est vraiment impraticable à la circulation et il y a un grand risque pour les différents engins qui l’empruntent quotidiennement. Je n’arrive pas même à comprendre le pourquoi de cette lenteur affichée par les pouvoirs publics, surtout lorsqu’on sait que cette route est parcourue par des centaines de véhicules et engins de différents types», nous interpelle un jeune résident de la localité d’Ahemam d’un air dépité. Il est à signaler que l’Etat a accordé ces dernières années beaucoup d’intérêt et d’importance pour tous les projets tels que l’eau, l’assainissement, le revêtement des routes et autres, entrant dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des habitants, surtout des populations vivant dans les zones rurales.

S. Chenou

Partager