Accueil A la une Dégel du projet du gazoduc Béjaïa – Tizi Ouzou

TIZI-OUZOU - Aït Chafaâ, Akerou et Zekri bientôt raccordées au gaz naturel

Dégel du projet du gazoduc Béjaïa – Tizi Ouzou

856

Le projet du gazoduc devant alimenter les trois communes de Tizi-Ouzou, à savoir Aït Chafaâ, Akerou et Zekri en plus de cinq communes de la wilaya de Béjaïa, a été dégelé. L’annonce a été faite par le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, en marge de sa visite dans la wilaya de Béjaïa.

«En effet, suite à notre demande appuyée lors de la session du mois de décembre de notre assemblée consacrée justement au secteur de l’énergie, nous avons demandé lors de notre allocution le dégel de ce projet, que les populations des communes d’Ait Chafaa, Akerou et Zekri attendent impatiemment», a confirmé le président de l’APW de Tizi-Ouzou, Youcef Aouchiche.

Et d’ajouter: «Une enveloppe financière de 400 milliards de centimes a été débloquée pour le lancement des travaux. Nous demandons aussi le dégel des projets de raccordement à l’électricité car dans notre wilaya, le gel des opérations de raccordement concernent 10 000 foyers en plus de 10 000 autres nouveaux foyers recensés ces dernières années.

Le total des foyers qui attendent d’être alimentés en énergie électrique est donc de 20 000, c’est énorme». A rappeler que le taux de raccordement au réseau du gaz naturel est de 85%, selon les déclarations de l’administration. Mais sur le terrain, des milliers de foyers attendent cette commodité notamment les communes d’Ait Chafaa, Akerou et Zekri en plus de nombreux villages qui attendent désespérément le branchement au gaz naturel.

Les oppositions du côté des Ouadhias, de Mâatkas et d’Agouni Gueghrane en plus de certaines entreprises défaillantes qui n’honorent pas leurs engagements, freinent aussi l’avancement des travaux. à ce sujet, le P/APW a indiqué: «Au sujet des oppositions, nos élus sont prêts à contribuer pour aplanir toutes les difficultés car l’enjeu en vaut l’effort, que ce soit au niveau de notre wilaya ou au niveau de la wilaya de Béjaïa.

Nous allons aussi travailler en étroite collaboration avec l’APW de Béjaïa pour trouver des solutions si bien sûr des oppositions se déclarent». Du coup, le taux de 85 %, brandi par l’administration, a été contesté par les élus de l’APW.

Avec l’annonce du dégel du gazoduc Béjaïa – Tizi-Ouzou qui rendra effectif le raccordement des trois communes d’Ait Chafaa, Zekri et Akerrou, le taux de raccordement sera à coup sur plus important au bonheur de la population locale. L’urgence de lancer les travaux et de concrétiser l’opération est vivement souhaitée par les habitants de ces régions montagnardes de la Kabylie profonde situées en haute altitude.

Hocine T.