Accueil A la une La station de traitement de Tichy Haf bloquée

Aït R'zine

La station de traitement de Tichy Haf bloquée

589

Des milliers de familles habitant sur le couloir Akbou – Béjaïa sont, depuis hier, privés d’eau potable à cause du blocage, avant-hier, de la station du traitement des eaux du barrage Tichy Haf par des habitants de la commune d’Aït R’zine qui réclament un cadre de vie décent.

De fortes perturbations dans l’alimentation en eau potable ont été annoncées par l’Algérienne des Eaux, unité de Béjaïa, via un communiqué, à l’adresse de ses clients afin qu’ils prennent leurs dispositions en attendant le rétablissement normal de la distribution. «Suite à l’arrêt de production survenu le 19/2/2019 au niveau de la station de traitement de Tichy Haf, l’Algérienne Des Eaux, unité de Béjaïa, informe que la distribution pour les communes alimentées par le barrage sera perturbée à compter du 20/2/2019», a-t-on lu dans le document de l’ADE.

Pour la commune de Béjaïa, dont une partie est approvisionnée à partir de l’Aïnceur Azegza et l’autre depuis le grand transfert du barrage Tichy Haf, «l’alimentation en eau potable sera alternée un jour sur deux jours», a souligné le communiqué de l’ADE, tout en précisant que les habitants d’Aït R’zine ont recouru à cette action de protestation afin d’exprimer des revendications d’ordre social et qui n’ont pas de rapport avec la distribution de l’eau potable.

Ce n’est pas la première fois que les citoyens de cette commune, distante de 90 km du chef-lieu de wilaya, bloquent l’accès à la station de traitement du barrage de Tichy Haf pour faire réagir les autorités de wilaya et obtenir une prise en charge concrète de leurs doléances, liées à l’amélioration de leur cadre de vie. Les habitants d’Aït R’zine revendiquent, entre autres, le raccordement au gaz naturel, le bitumage des routes desservant leurs villages, l’éclairage public et l’aménagement des trottoirs.

B. S.