Accueil A la une Les voyageurs désorientés

Pagaille aux aéroports - Annulation des vols d’Aigle Azur depuis hier

Les voyageurs désorientés

727

L’annulation des vols de la compagnie aérienne Aigle Azul, depuis hier, a provoqué une panique parmi les nombreux clients et voyageurs de la compagnie dont les avions sont désormais cloués au sol. Les voyageurs de cette compagnie, en faillite déclarée, se sont donc retrouvés, depuis avant-hier, par milliers, bloqués dans les aéroports. D’autres, qui ont acquis des billets pour différentes dates, se sont d’ailleurs rassemblés devant les agences Aigle Azur réparties à travers le territoire national, pour exiger des solutions à leurs situations ou le remboursement de leurs billets. À Tizi-Ouzou, la situation ne diffère pas des autres wilayas. Plusieurs dizaines de clients se sont regroupés devants les sièges de cette agence pour les mêmes motifs.

La compagnie française, en difficulté financière depuis quelques temps, a annoncé sur son site officiel avant-hier l’annulation de tous ses vols : «À compter du 7 septembre 2019, quel que soit l’aéroport de départ, les vols Aigle Azur sont annulés», y lit-on. L’explication avancée pour cette démarche, ce sont les difficultés financières : «En lien avec les autorités françaises de l’aviation civile et des organes de la procédure de redressement judiciaire, Aigle Azur, en grande difficulté économique, se voit malheureusement dans l’obligation d’annuler tous ses vols à compter du samedi 7 septembre inclus», publie la compagnie, expliquant que «la situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d’assurer les vols au-delà du 6 septembre au soir».

Néanmoins, concernant les vols programmés pour la journée d’avant-hier, certains ont été maintenus. Aigle Azur a par ailleurs précisé que, pour ceux qui effectuent un vol retour après le 6 septembre 2019, et ce quel que soit l’aéroport de départ, «ce vol est annulé». Elle a fait savoir que les clients concernés sont dans l’obligation d’acquérir un autre billet retour. La misère des clients ne s’est pas limitée au chamboulement des dates de voyages, avec tout ce que cela implique comme désœuvrement à tous les niveaux.

«La situation financière de la société ne permet pas d’espérer un dédommagement rapide, les procédures devront être engagées par les organes de la procédure à cet effet», annonce encore Aigle Azur, au grand dam des clients qui vont, en plus des autres désagréments, subir des pertes sur le plan financier. À ce propos, les concernés doivent suivre toute une procédure pour être dédommagés : «Si votre vol est annulé, vous pouvez déclarer votre créance auprès des mandataires judiciaires dans le cadre de la procédure collective», souligne Aigle Azur sur son site.

Les passagers des vols annulés peuvent également «se rapprocher de leur assurance existante dans le cadre des paiements par carte bancaire, pour obtenir le remboursement ou le dédommagement de leur billet», explique-t-on encore.

Air France, Vueling, Transavia et Air Algérie offrent des réductions aux porteurs de billets Aigle Azur

Pour les billets acquis auprès d’agences de voyage, il appartient, souligne-t-on, «aux passagers de se rapprocher de leur agence de voyage pour étudier les conditions de remboursement ou de remplacement ou de dédommagement, du billet annulé». Dans le cas où aucune des solutions n’est possible, les passagers sont invités à acquérir un nouveau billet tout en déclarant leur créance auprès des mandataires judiciaires. Pour ce qui est du cas des passagers ayant effectué un vol aller avec la compagnie et dont le vol retour est annulé, des tarifs préférentiels pour l’acquisition d’un nouveau billet peuvent être proposés par les autres compagnies aériennes.

La société reste mobilisée pour permettre une solution de reprise des activités par un ou des repreneurs dans les plus brefs délais, fait-t-elle savoir. Dans ce sens, plusieurs compagnies, dont Air France, Vueling et Transavia, proposent des tarifs spéciaux notamment sur des vols vers l’Algérie ou le Portugal pour les clients Aigle Azur sans solution. Air Algérie de son côté s’est également dit prête à pallier la défection d’Aigle Azur, elle a proposé une réduction de 20% sur ses billets pour les clients d’Aigle Azur. Le ministre de l’Économie français, Bruno Le Maire, a annoncé hier «une offre principale» de reprise de la compagnie, sans précision concernant l’identité de ce repreneur potentiel.

«Il y a une offre principale sur laquelle nous travaillons, mais je ne peux pas vous en dire plus, parce que je souhaite qu’elle aboutisse et que je ne veux pas affaiblir les discussions qui sont en cours», a-t-il déclaré sur plusieurs médias français. À noter qu’Aigle Azur possède 28% de parts du marché algérien du transport aérien de voyageurs avec la France. L’Algérie représente entre 50% et 60% de l’activité de la compagnie française et emploie 350 personnes en Algérie.

Kamela Haddoum.