Accentuer le contrôle !

Partager

En prévision de la fête de l’Aïd El-Adha, près de 64 000 commerçants sont normalement réquisitionnés au niveau national.

En effet, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a annoncé, mardi à Alger, que son département avait mobilisé près de 64 000 commerçants au niveau national pour assurer la permanence durant les deux jours de l’Aïd. «63 990 commerçants ont été mobilisés au niveau national, dont 40 491 commerçants dans l’alimentation générale et fruits et légumes, 5 695 boulangeries et 20 059 commerçants dans diverses activités», a ajouté le ministre.

Celui-ci a fait savoir qu’une augmentation de 26% , par rapport à l’année passée, a été enregistrée en termes de nombre de permanences prévues. Pour ce qui est, en outre, des opérateurs économiques et des unités de production, le premier responsable du secteur a fait état de la mobilisation de 150 unités de production laitières, 284 minoteries, 40 unités de production d’eaux minérales et 474 unités produisant d’autres produits. S’agissant des différents espaces commerciaux et des grands centres commerciaux, M. Djellab a rassuré que ces derniers seront ouverts à partir du premier jour (après-midi), rappelant que l’Aïd a coïncidé, cette année, avec le week-end ce qui requiert le renforcement des permanences durant tous ces jours. Et pour contrôler ces permanences, «2 222 agents de contrôle relevant des services du ministère du Commerce ont été mobilisés pour veiller à ce que les commerçants et les unités de production respectent ce programme», ajoute le ministre de tutelle.

S’exprimant lors d’une réunion de concertation et d’évaluation avec les représentants des associations professionnelles des commerçants et de la protection du consommateur, Said Djellab a indiqué que «ses services s’attèlent au lancement d’une application électronique (Aswak) qui permettra aux citoyens de repérer les locaux et les boulangeries assurant la permanence durant les deux jours de l’Aïd au niveau national».

Cette application qui sera, selon lui, disponible sur les Smartphones permettra au citoyen de connaitre le nom et l’adresse du commerçant outre une option lui permettant de signaler le commerçant n’ayant pas respecté sa permanence. Outre cette application, «le site du ministère du Commerce offre une case spéciale pour l’Aïd El-Adha permettant aux citoyens de connaitre les locaux et les boulangeries ouverts durant les deux jour de l’Aïd au niveau national, ainsi que le signalement des contrevenants». Questionné sur le recul des activités commerciales à cause de la situation politique que connait le pays, le ministre a indiqué que «le Gouvernement suit toutes les évolutions à travers l’examen des statistiques», rassurant tous les opérateurs concernant «la dynamique de l’économie nationale tout en les exhortant à poursuivre leurs efforts».

L. O. CH

Partager