Accueil Culture La grande mosquée de Dellys fait peau neuve

Monuments historiques à Boumerdès

La grande mosquée de Dellys fait peau neuve

2746

La mosquée El Islah, appelée « grande mosquée » par les habitants de Dellys (à l’Est de Boumerdès) et connue pour être l’un des plus importants monuments historiques de la vieille Casbah, a fait peau neuve, suite à une opération de restauration ayant permis sa remise en exploitation, jeudi, au cours d’une cérémonie organisée dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine. Ce lieu de culte, datant du 17ème siècle, a bénéficié de divers travaux de restauration, reconstruction et aménagement, suite à la dégradation de son état durant le séisme du 21 mai 2003, et son intégration au plan permanent de préservation et de restauration de l’antique Casbah de Dellys, a indiqué à l’APS le directeur de la culture de la wilaya, Kebour Omar.Un montant de pas moins de 50 millions DA, sur une enveloppe globale de près de 264 millions DA affectée au programme de rénovation et restauration de tous les monuments historiques du secteur protégé de la Casbah de Dellys, a été destiné à cette opération, dont le chantier a été lancé en 2010, a-t-il ajouté.  Cette mosquée, d’une capacité d’accueil de 1600 fidèles, a été remise à neuf avec des matériaux de construction spécifiques, ayant préservé son architecture d’origine, a assuré M. Kebour, citant, entre autres travaux effectués, le confortement de sa plate-forme, l’élimination de toutes les fissures à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment et des infiltrations d’eau, la reconstruction de son dôme, de sa toiture et de la salle des actes de mariage, et la restauration de tous ses motifs décoratifs.

Une longue page d’histoire…

Selon des documents élaborés par la direction de la culture de Boumerdès, en collaboration avec des historiens, la fondation de la grande mosquée « El Islah » remonte à l’époque ottomane. Elle fut détruite, en 1844, par les colons français qui installèrent sur ses décombres un hôpital militaire, destiné à la prise en charge des blessés issus des expéditions du général Bugeaud en Kabylie. Après moult pressions de la part de la population locale, l’administration coloniale a érigé en 1847, une réplique exacte de cette mosquée de style mauresque, dans la partie haute de la Casbah (à hauteur de la RN24 actuelle). Ce lieu de culte, érigé dans le style Ottoman, connu pour son minaret quadrilatère à étages et son dôme en demi-sphère, est particulièrement réputé pour sa position stratégique en pleine Casbah de Dellys. Situé en plein centre-ville, il est considéré comme le point de départ de toutes les routes principales et secondaires de la cité. Il fut pratiquement le seul lieu de culte musulman et d’enseignement coranique et éducatif de la région, jusqu’au début des années 20 du siècle dernier, lorsque des écoles libres d’enseignement coranique et de langue arabe commencèrent à être créées, vers l’année 1925, indiquent les mêmes documents. La mosquée El Islah de Dellys fut fermée en 2003, après avoir subi d’importants dommages suite au séisme du 21 mai de la même année.