Accueil Culture En hommage à Nabila Djahnine

BEJAIA - 10e édition du Festival international du théâtre

En hommage à Nabila Djahnine

548

Le théâtre régional Malek Bouguermouh de Béjaïa abritera, du 15 au 20 février courant, le 10e Festival international du théâtre de Béjaïa (FITB). Au programme de cette édition, cinq représentations théâtrales, à raison d’une pièce chaque jour, et des Master class. Outre une troupe d’Oum El-Bouaghi avec une pièce en tamazight, les autres troupes sont toutes étrangères, dont deux du Sénégal, une de Tunisie et une autre de France. Quatre conteurs-conteuses feront également, lors de cette édition, leurs preuves sur les planches.

Sous le thème : «La famille et l’enfance», ces derniers feront voyager, avec des histoires anciennes pleines de sagesse, le jeune public qui ne manquera pas de remplir les travées de la grande salle du théâtre régional de Béjaïa. En hommage à Nabila Djahnine, une militante politique assassinée le 15 février 1995 à Tizi Ouzou, la 10e édition du FITB se tiendra, encore une fois, avec un budget réduit, soit une dotation de 2,5 milliards de centimes, dont une partie a été dépensée en octobre dernier.

«Cette année, on a eu droit à seulement 2,5 milliards de centimes. Même avec peu de moyens, nous voulons maintenir le Festival et, parallèlement, se battre pour avoir plus de moyens lors des prochaines éditions», a indiqué le commissaire du festival, Slimane Benaïssa, hier, au cours d’un point de presse animé dans le hall du TRB. Le conférencier a précisé que le commissariat privilégie «la formation des artistes sur le festival-spectacle», ajoutant que le commissariat du festival ambitionne de créer des espaces d’échanges entre professionnels du théâtre et les dramaturges de tous les horizons.

«Nous recevrons lors de cette édition cinq directeurs de théâtre africain, avec lesquels nous essayerons de créer des espaces d’échanges entre artistes» a-t-il souligné. Lors de la soirée inaugurale, un film retraçant la vie et le parcours de la défunte militante Nabila Djahnine sera projeté, a-t-on fait savoir. Juste après, la troupe d’Oum El-Bouaghi montera sur les planches de la grande salle du TRB pour une représentation prometteuse en tamazight. En clôture, le comédien Omar Guendouz sera honoré par le commissariat du Festival international du théâtre de Béjaïa. S’en suivra, une soirée musicale animée par Behdja Rahal.
F. A. B.