Accueil Culture Il y a 17 ans disparaissait Hamidouche

Évocation

Il y a 17 ans disparaissait Hamidouche

152

C’était une star incontournable et incontestable des années 1980 et 1990. Hamidouche Attouche, révélé par la chanson «A Ouiza samhas», continue d’être admiré par des millions de mélomanes près de 17 ans après son décès. Sa carrière a été comme une comète, furtive mais grandiose et éclatante, tellement elle a marqué son temps. Décédé en 2002, il y a 17 années, Hamidouche inspire toujours les nouvelles générations de chanteurs.

Une vraie icône de la chanson kabyle. Hamidouche Attouche, de son vrai nom Ahmed Khedim, est né dans la région de Makouda, à Attouche dans son beau village Agouni-Baklane durant la guerre de libération nationale, le 14 août 1956. Très jeune, il se passionne pour la musique et la chanson. Mais son vrai amour pour les notes éclatera au grand jour durant les années 1960.

Il monte sur scène avec les anciens avant de composer et de présenter au public la chanson «A Ouiza Samhas» qui fera sensation et le fera connaître à grande échelle. «A Ouiza Samhas» fera le tour de la Kabylie avant même sa sortie sur disque. Justement, c’est la même chanson qui le propulsera au rang de vedette à sa sortie en France, en 1978. Puis se suivront les chansons cultes qui vont asseoir son aura. Durant les années 1980, Hamidouche sera l’un des artistes les plus écoutés et les plus admirés. Ses galas se faisaient dans des salles archicombles en Algérie et en France.

L’artiste était admiré pour son art mais aussi pour sa modestie et sa générosité. D’album en album, Hamidouche se distingue par la reconnaissance de son public et des artistes de l’époque. Mais ce fut surtout le public qui lui manifestera toute son admiration. Les chansons de Hamidouche étaient chantées dans les fêtes à travers toute la Kabylie. A présent, les jeunes générations de chanteurs continuent de s’en inspirer. Pour se faire connaître, des chanteurs reproduisent encore ses chansons dans leurs albums. Aujourd’hui, malgré son décès, il y a exactement 17 années, un certains mois de juin 2002, Hamidouche est encore une star incontestable.

Ses albums continuent de se vendre comme s’ils sortaient tous nouveaux. Les jeunes de son village Attouche continuent encore de lui rendre hommage et de porter son art très haut. Enfin, comme si le destin refusait sa disparition, Hamidouche a laissé derrière lui des enfants dont l’un, Kedym, est un artiste qui promet de faire sensation dans un avenir très proche.

Akli N.