Accueil Évènement Riche programme mis en place

Béjaïa

Riche programme mis en place

1488

Yennayer, jour de l’an berbère, 2968 cette année, désormais fête nationale chômée et payée, sera célébré avec faste dans la capitale des Hammadites. Les associations à caractère social et culturel ont entamé, depuis hier samedi, leurs festivités qui dureront jusqu’au 12 janvier, correspondant au premier jour du calendrier berbère. Durant six jours donc, la Maison de la culture Taos Amrouche d’Aamriou, le théâtre régional Malek Bouguermouh dans la haute ville, la bibliothèque de la wilaya sur le boulevard Krim Belkacem et la cinémathèque à la Place du 1er novembre, ne désempliront sans doute pas, tant les animations culturelles, expositions de tableaux et autres projections de films en rapport avec l’histoire et la culture amazighes retiendront l’attention du public. Le hall et le patio de la Maison de la culture sont occupés par l’association culturelle et artisanale «Afniq» de la wilaya, qui y organise, sous l’égide de M. le wali et en collaboration avec les directions de la Jeunesse et des sports et de la culture de la wilaya, ainsi que la radio Soummam, la 2ème édition de sa caravane culturelle pour fêter yennayer, fête nord africaine. Pour célébrer le nouvel an dans la communion, les organisateurs ont invité, en plus des associations culturelles qui viendront de 23 wilayas du pays, sept associations culturelles étrangères qui viendront de Tunisie, de Libye, du Maroc et de l’Egypte. Au programme de ces festivités qui se veulent à la hauteur de l’évènement, le visiteur découvrira des expositions-ventes de produits du terroir comme le miel, les habits traditionnels, la robe kabyle, les sculptures, des tableaux de peinture, la poterie et des produits de l’industrie de la datte. Durant ces six jours de fête, il est également prévu des conférences, des tables rondes, des rencontres thématiques, de la musique, des chants et de la danse, du théâtre, des ateliers de formation dans différents domaines et des spectacles de rue.

B Mouhoub.