Accueil Évènement La Commission nationale de surveillance des élections installée

La Commission nationale de surveillance des élections installée

1716

La première aura pour mission de préparer les opérations électorales, et qui dépendra du ministère de l’Intérieur. La seconde sous-commission aura pour vocation le côté sécuritaire et sera, elle aussi rattachée au département de Zerhouni. La troisième s’occupera du volet administratif local et sera rattachée au ministère de la Justice, tandis que la dernière sous-commission aura pour mission la communication et elle dépendra du ministère de la Communication.

Chemin faisant, l’orateur a souligné que la période de recours a pris fin hier. 328 listes pour les assemblées de wilayas et 8819 autres listes pour les assemblées locales ont été arrêtées par le ministère de l’Intérieur. Sur un autre point, M. Boukerzaza a ajouté que le ministère de la Justice  » a examiné 1070 demandes de recours, dont 550 recours acceptés et avec la désignation de 1541 juges pour superviser l’opération du vote à l’échelle nationale « .

Par ailleurs, le ministre de la Communication a indiqué qu’un projet de décret exécutif pour la création d’un  » office national de Hadj et de la Omra sera institué « , afin de parer aux manques que connaît l’opération du Hadj et de la Omra dans notre pays, a été proposé par le ministère des Affaires religieuses et des Waqfs. Il a aussi ajouté que cet office sera une EPIC (entreprise publique à caractère commercial et industriel). Cet office vient combler le vide et le manque de statut juridique de la Commission nationale du Hadj, a expliqué le ministre, avant d’ajouter que cette commission  » étudiait les frais du Hadj et de la Omra du côté administratif, dans une absence totale de mécanismes d’évaluation et de contrôle des frais « . Cet office activera dans le but de donner  » une meilleure image à l’Algérie, dans les opérations du Hadj et de la Omra, ainsi qu’une bonne gestion de cette activité « , a-t-il signalé. D’autre part, le ministre de la Communication a indiqué que le conseil, du gouvernement a étudié le projet de décret exécutif pourtant sur  » la définition du caractère et de création des centres d’aide aux handicapés ». Ce projet a été présenté par le ministre de la Solidarité nationale. L’Algérie compte 42 centres d’aide aux handicapés, dont 39 gérés par des associations activant dans ce domaine. Le projet exécutif prévoit aussi la création de  » fermes pédagogiques  » aux profit des handicapés ne pouvant bénéficier de formations professionnelles. Il est aussi prévu la création de ces centres et fermes dans toutes les wilayas du pays, a expliqué le ministre. Comme à l’accoutumée, le ministre de la Communication est toujours accompagné par d’autres ministre. Hier, c’était autour de Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, de présenter  » le schéma directeur portuaire « . A titre de rappel, ce schéma, entre dans le cadre des 19 schémas directeurs pour l’aménagement et de développement durable du territoire. Ce schéma  » détermine les besoins en matière d’extension et de création de nouvelles infrastructures portuaires à l’horizon 2025 « , a indiqué le ministre. Après avoir donné un aperçu sur l’état actuel des infrastructures maritimes et portuaires, le ministre a rappelé le vaste programme lancé dans le cadre du  » programme complémentaire de soutien à la croissance du président de la République ». Ce programme prévoit le maintien des infrastructure existantes en bon état pour permettre ainsi l’accroissement du trafic des marchandises, a expliqué M. Ghoul.

Ce schéma prévoit des éléments de cadrage général, avec les réformes institutionnelles et organisationnelles du système en place avec adaptation du cadre législatif et réglementaire.

Il est prévu aussi des réformes sur le plan technique, temporel, méthodologique pour la mise des infrastructures portuaires nationales au diapason des normes internationales.

Mohamed Mouloudj