Accueil Évènement “Désormais la rentrée scolaire aura lieu début septembre”

“Désormais la rentrée scolaire aura lieu début septembre”

1691

Lors de cette rencontre, le ministre de tutelle a affirmé qu’une enveloppe de 50 milliards de DA a été consacrée par l’Etat à la scolarité.

Après avoir indiqué que l’école algérienne « est une institution éducative assurant une production de qualité », bien que les réformes émanant du département de Benbouzid a semé la pagaille, M. Benbouzid compte toujours appliquer de nouvelles réformes, indiquant que  » la réforme du système éducatif se poursuivra dans le futur « .

Le premier responsable du secteur a réaffirmé sa détermination de poursuivre en justice les parents qui refusent de scolariser leurs enfants âgés de 6 ans. « L’Etat ne permettra jamais de fermer les portes des établissements aux élèves », a indiqué M. Benbouzid. Il y a lieu de rappeler que l’Etat est sommé, selon les textes de lois, de n’exclure aucun élève avant l’âge de 16 ans.

Le taux de la scolarisation des élèves, selon Boubeker Benbouzid, est évalué à 97%, dont les filles sont majoritaires. Ce taux est insuffisant aux yeux du ministre de tutelle puisque l’objectif tracé par son département tend à atteindre les 100% de scolarisation des élèves.

Pour éradiquer l’analphabétisation chez les nomades, le ministre entend créer entre autres, des écoles ambulantes auxquelles seront affectés les enfants de nomades.

Intervenant lors de cette rencontre, le ministre a fait savoir que  » désormais la rentrée scolaire aura lieu début septembre comme tous les pays européens et pays arabes « .

Il a par la suite rappelé que les problèmes de production de manuels scolaires auxquels le secteur était confronté de manière récurrente ne se posent plus. La production a atteint 60 millions d’exemplaires. A noter que quatre millions d’élèves bénéficieront de la gratuité de manuels scolaire avec un coût de 65 millions de DA. Par ailleurs, et concernant la décision de l’uniformisation des tabliers des élèves, le ministre a révélé que cette dernière a créé une polémique chez les parents d’élèves. « Des instructions seront données aux directeurs d’établissements scolaires pour ne pas être sévère à propos de la couleur des tabliers, que ce soit un bleu foncé ou clair « , poursuit encore le conférencier. Il a en outre présenté un cours pilote sur la grippe porcine devant être donné dans tous les établissements éducatifs repartis sur l’ensemble du territoire national, en vue de sensibiliser les élèves aux risques de cette maladie, soulignant l’importance de la prévention pour préserver la santé des élèves.

L’ouverture officielle de l’année scolaire s’est déroulée en présence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Saïd Barkat, du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rachid Harraoubia, et du ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, El-Hadi Khaldi.

Lemya Ouchenir