Accueil Évènement Embarras du choix pour les apprenants

Formation professionnelle

Embarras du choix pour les apprenants

70

Les stagiaires, qui ont eu la chance de s’inscrire pour la nouvelle session de septembre dont le coup d’envoi a été donné hier, ont eu l’embarras du choix car le nombre des offres proposées est très élevé et varié. En effet, pas moins de 215 spécialités sont proposées pour cette année, dont cinq nouvelles. Le coup d’envoi officiel de la nouvelle rentrée du secteur de la formation professionnelle et d’apprentissage a été donné par Azeddine Tibourtine à partir du CFPA Kerad Rachid du centre-ville de Tizi Ouzou. Le nombre de nouveaux inscrits pour cette session de septembre est de 2 128.

Quant au nombre de stagiaires qui poursuivront leur formation dans la section apprentissage, il s’élève à 6 260 tandis que dans la section qualifiante, le nombre de stagiaires concernés est de 5 686. Quant au nombre total de stagiaires nouveaux et reconduits attendus pour tous les modes et dispositifs de formation et d’enseignement professionnels disponibles dans les 48 établissements dont dispose la wilaya, il est de 22 36 apprenants, a-t-on appris hier. «Tous les inscrits ont été pris en charge dans les spécialités de leur choix ou orientés vers d’autres spécialités. Des sections détachées des INSFP ont été ouvertes au niveau des CFPA dans plusieurs spécialités.

Des sections en double vacation dans certaines spécialités, comme Brevet de technicien supérieur (BTS) en comptabilité en cours du soir à l’INSFP Imerzoukene de Tizi Ouzou et systèmes numériques option informatique et réseaux de l’INSFP Imerzoukene de Tizi Ouzou en section détachée au CFPA Khodja Khaled de Boukhalfa ont été aussi lancées», ont indiqué, hier, les responsables du secteur. Ces derniers ont ajouté que des sections détachées des INSFP BTS ont été ouvertes pour cette rentrée au niveau des CFPA de Draâ El-Mizan, Mechtras, Ouadhias, Tigzirt et Tizi Rached.

Par ailleurs et selon les mêmes responsables, les inscriptions se poursuivront pour les sections déficitaires jusqu’à la fin de cette semaine et l’apprentissage jusqu’à fin octobre 2019. Enfin, il y a lieu de signaler le lancement de l’Enseignement professionnel pour la première fois à Tizi Ouzou au niveau de l’Institut de l’Enseignement Professionnel (IEP) d’Oued Fali, où plus de 80 jeunes se sont inscrits dans les deux spécialités, à savoir maintenance des systèmes informatiques et installation et maintenance des panneaux photovoltaïques. «Cela intervient alors qu’il y a eu l’installation de la commission interministérielle sur le baccalauréat professionnel le 24 septembre 2019 avec la possibilité de son lancement à la rentrée de septembre 2020. Le Bac professionnel valorisera davantage la formation professionnelle», conclut-on.

A. M.