Accueil Évènement «La grève cyclique pénalise les citoyens»

NACER HAMOUM, maire d’Aghbalou

«La grève cyclique pénalise les citoyens»

84

Sollicité pour avoir sa position sur la grève cyclique des travailleurs de la commune, le maire d’Aghbalou, Nacer Hamoum, a d’emblée rejeté cette forme de contestation. Selon lui, «la grève cyclique pénalise les affaires de la population et paralyse le fonctionnement de la commune».

«La grève cyclique cause des dommages collatéraux car la paralysie de certains services névralgiques durant les jours de grève pénalise la population. Imaginer que chaque secteur fasse de même…», explique le maire. Et d’ajouter : «Chaque jour, je reçois des dizaines de citoyens pour des problèmes d’eau et d’assainissement mais aussi pour les besoins de documents administratifs (cartes grises, CNI, passeports…). Tous ces gens repartent bredouilles, et je trouve cette situation inacceptable !».

M. Hamoum soutient que son rôle est «de défendre l’intérêt du citoyen et celui public». Tout en se disant pour le Hirak, l’édile communal suggère d’autres formes de protestation «sans répercussions négatives sur les intérêts des administrés et de la collectivité». «Je ne suis pas contre le Hirak, mais j’estime que la grève cyclique nous pénalise plus qu’elle ne nous rend service».
Djamel M.