Accueil A la une «L’Armée privilégiera l’intérêt de la patrie»

AHMED GAÏD SALAH, dans un nouveau discours hier

«L’Armée privilégiera l’intérêt de la patrie»

246

Le chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, a prononcé, hier, un nouveau discours à Ouargla dans lequel il rassure sur le présent et l’avenir du pays : «Il n’y a aucune crainte pour le présent de l’Algérie, ni pour son avenir, avec ce peuple éveillé et conscient de l’intérêt suprême de son pays, et il n’y a nulle crainte pour l’Algérie et pour son avenir avec cette Armée Nationale Populaire, qui respire l’air de sa Patrie et dont le cœur bat pour chaque parcelle de sa terre bénie», a-t-il rassuré au lendemain de son appel à l’application de l’article 102 comme solution à la crise politique.

Alors qu’aucune réaction des institutions devant actionner cet article de la Constitution n’a été signalée, le vice-ministre de la Défense a préféré, hier, un discours politique avec une anse d’engagement pour résoudre la crise, signalant que «l’Armée Nationale Populaire, qui puise dans ces valeurs authentiques et qui saura, en temps opportun, privilégier l’intérêt de la patrie sur tous les autres intérêts.» Et de souligner qu’il n’y a aucun intérêt qui serait au-dessus de celui de la nation.

Pour le chef d’état-major, l’ANP, qui agit conformément à ses missions constitutionnelles, «respire l’air de sa Patrie et dont le cœur bat pour chaque parcelle de sa terre bénie». «Cette patrie dont les fils ont fait montre, à travers l’ensemble du territoire national et en tout temps, qu’ils accordent à la dignité et à la fierté portées à leur patrie une dimension et une portée sans limites, et qui sont intransigeants avec leurs ennemis et indulgents entre eux-mêmes», explique le général major. Et d’affirmer que «cette patrie saura comment surmonter ces épreuves et ces crises».

Comme lors de ses derniers discours, Gaïd Salah ne s’est pas privé d’encenser le peuple algérien affirmant la solidité des liens qui le lie à son Armée : «En évoquant ce lien solide et vital qui unit le peuple algérien à son armée, ce lien dont la force est illustrée à travers cette interaction affective exprimée par les élans de solidarité entre le peuple et son armée lors des épreuves et malheurs, nous sommes convaincus que ce lien vital qui n’a jamais été rompu, quelles que soient les circonstances, et qui unira à jamais l’Armée Nationale Populaire à son peuple dans tout le territoire national, est un lien sacré, qui puise sa grandeur dans les particularités du peuple algérien et dans la singularité de l’histoire de l’Algérie et de ses frontières étendues», rappelle-t-il encore.

L’institution militaire que dirige Ahmed Gaïd Salah a, affirme t-il, «le devoir d’asseoir le sentiment de quiétude et de sérénité dans les cœurs des enfants du peuple algérien», étant «un devoir national, auquel nous accordons, au sein de l’Armée Nationale Populaire une importance extrême, en œuvrant sans relâche à être à la hauteur de ce noble devoir». S’adressant directement au personnel de la 4e région militaire où il effectue, depuis avant-hier, une visite ponctuée par la supervision de grandes manœuvres avec des munitions réelles, le général major, chef de corps d’Armée, a mis l’accent sur «l’importance de redoubler de vigilance et de continuer à œuvrer avec la même cadence et la même détermination à concrétiser nos objectifs escomptés et ce, afin de sécuriser nos frontières nationales, toutes nos frontières nationales».

«D’autant plus que notre pays vit dans un environnement régional tendu et instable, qui connait une recrudescence de tous les types de fléaux, entre autres, le terrorisme et la criminalité organisée multiforme, qui constituent des défis considérables auxquels nous devons, au sein de l’Armée Nationale Populaire, faire face avec fermeté et détermination, conformément à nos missions constitutionnelles desquelles nous nous écarterons jamais», a-t-il rappelé.

M. A. T.