Accueil A la une Les villages lauréats connus aujourd’hui

TIZI OUZOU - 7e édition du concours du village le plus propre

Les villages lauréats connus aujourd’hui

585

La cérémonie de proclamation du village le plus propre et de remise des prix aux autres villages distingués se tiendra aujourd’hui, à 10 heures, au théâtre régional Kateb Yacine. «Nous venons d’achever les travaux du concours de cette 7e édition et la cérémonie de remise des prix aux villages lauréats aura lieu demain mercredi (ndlr aujourd’hui) à partir de 10 heures, au théâtre régional Kateb Yacine. Les résultats seront proclamés par un huissier de justice. J’aimerais néanmoins souligner que tous les 57 villages ayant participé ont déjà gagné en propreté et celle-ci ne se mesure pas.

Mais comme il faut des gagnants pour chaque concours, ceux qui ont été désignés comme lauréats méritent une aide financière pour poursuivre leurs actions. Cette année, il y a une nouveauté, à savoir le concours spécial destiné aux villages lauréats (23 villages) des éditions précédentes. Les 3 premiers seront primés par des sommes allant de 1 à 3 millions de dinars,» a indiqué hier le président de la commission santé, hygiène et environnement de l’APW de Tizi Ouzou, M. Sid Ali Youcef.

Concernant la désignation des villages lauréats, M. Sid Ali Youcef explique : «Il faut savoir que lors de nos sorties dans les villages, chaque membre de la commission d’évaluation a rempli sa fiche de notation, qu’il a ensuite signée. Toutes les fiches ont ensuite été transmises au P/APW pour les signer et les transmettre à l’huissier de justice qui est le seul à savoir quels sont les villages lauréats. Donc, au moment où je vous parle, moi-même je ne connais pas le classement des villages, je le saurai demain au même titre que le public. Je peux dire que les villages ont beaucoup travaillé et la compétition fut vraiment serrée».

Quel village succédera à Azemmour Oumeriem ?

Pour la cérémonie du jour, tout un programme d’activités a été concocté par les organisateurs. L’entame de la cérémonie se fera par la projection d’un film documentaire de 15 minutes sur la vie et le parcours de Rabah Aissat, l’initiateur du concours, assassiné par les terroristes pour rappel en 2006. Plusieurs allocutions sont également prévues, notamment celles du P/APW, et du wali. Il est également question de la projection d’images des éditions précédentes.

Du chant, des chorales et du théâtre sont également au programme qui sera entrecoupé par l’annonce progressive des résultats des deux concours. Il est à rappeler que pour cette 7e édition, de nouveaux éléments ont été introduits. Le nombre de villages qui seront primés est de dix. Les prix qui seront attribués aux villages lauréats varient entre 2 et 9 millions de dinars, selon le classement qui sera annoncé par l’huissier de justice durant la cérémonie.

La gestion des déchets surtout le tri et le compostage, les voies et places publiques, les fontaines, les abreuvoirs et sources d’eaux, les lieux de culture et les monuments, les cimetières et le règlement intérieur et les réalisations sur les fonds propres des comités ont été évalués, en plus de l’introduction de Tamazight dans les plaques d’informations posées et de la socialisation de la langue. 58 villages ont participé à l’édition de cette année. Il y a lieu de rappeler aussi dans la catégorie des villages déjà lauréats, ils sont 23 villages à avoir concourus dans cette édition.

Des prix symboliques sont prévus pour les 3 premiers villages d’entre eux, dans le but de maintenir la dynamique de propreté dans les villages. Il est également à rappeler que lors de la précédente (la 6e) édition, le village Azemmour Oumeriem a remporté le 1er Prix bénéficiant ainsi d’un cheque de 9 millions de dinars, le village Aït Saïd dans la commune de Bouzeguene a gagné le 2e Prix doté de 7 millions de dinars et en 3e position, on retrouve le village Chbaba dans la commune de Tirmitine avec un Prix de 6 millions de dinars. Le 4e Prix de 5 millions de dinars a été décerné au village Megdoul dans la commune de Tirmitine. Le 5e Prix (4 millions de dinars) était revenu au village Tisgouine dans la municipalité de Boudjima.

Le 6e prix a été gagné par le village d’Ait Amar dans la commune d’Aït Bouaddou avec 3 millions de dinars et le 7e Prix de 3 millions de dinars également est revenu au village Ichliben dans la Commune d’Abi Youcef. Le 8e prix (3 millions de dinars) a été remporté par le village Bouyeghzar dans la commune de Frikat. Les 9e et 10e Prix (2 millions de dinars chacun) ont été attribués respectivement au village d’Aït Aïssi Ouyahia dans la commune d’Illilten et au village de Tamkadbout dans la commune d’Aït Bouaddou. Reste maintenant à savoir quels seront les lauréats de cette 7e édition et qui succédera à Azemour Oumeriem, village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou en 2018 ?

Historique du concours

Le concours du village le plus propre a été pensé et initié par feu Aissat Rabah, le défunt P/APW assassiné en octobre 2006. Une compétition environnementale entre les villages de la wilaya de Tizi Ouzou, pour améliorer l’état de l’environnement et sensibiliser les villageois quant à l’importance de sa préservation. Lors de sa première édition, en 2007, c’est le village Zouvga (Illilten) qui a gagné la première place. Puis, quand le FFS a perdu la majorité à l’APW, le concours a été supprimé pendant 4 ans.

En 2013, avec le retour du FFS aux commandes de l’APW, le concours a été rétabli. Quatre villages ont été primés. Il s’agit respectivement de Zouvga (Illilten), Takhlidjt (Abi Youcef), Aït Khelifa, Abi Youcef et Aït Zellal dans la commune de Souamaa. Deux APC ont été également primées, à savoir Azeffoun et Tigzirt lors de cette édition. En 2014, Igerssafen, (Idjer), Tizi Oumalou (Abi Youcef), Souamaa commune de Souamaa et Aït Ouabane dans la commune d’Akbil ont été primées. Concernant les APC, c’est la commune de Draa Ben Khedda et de Tigzirt qui ont émergé. Pour la 4ème édition de 2015, l’APW a décidé de consacrer le concours uniquement aux villages.

Timizart de Sidi Mansour dans la commune de Timizart avait remporté le premier prix. En 2016, Boumessaoud, dans la commune d’Imsouhal, a remporté la première place. Lors de l’édition de 2017, la palme du village le plus propre est revenue au village de Tiferdoud dans la commune d’Ath Bouyoucef. L’an dernier c’est Azemmour Oumeriem qui a été sacré.

Hocine T.