Accueil Évènement Riches activités

Bouira - Yennayer fêté en fanfare

Riches activités

41

Des activités diverses et variées sont au menu de la célébration de Yennayer à Bouira, qui revêt cette année un cachet particulier puisque la journée du 12 janvier est désormais chômée et payée.

Aux quatre coins de la wilaya, le mouvement associatif s’est fortement impliqué pour marquer cette date phare de l’histoire des berbères. De Tassala, à Takerboust, en passant par Ath Yaala, Ath Laqser et Tamelaht, des programmes riches en couleurs ont été concoctés à cette occasion.

Au village Merkala, dans la commune de Taghzout, une riche exposition, un concours du meilleur plat traditionnel, du théâtre, du chant, un café littéraire, un marché traditionnel au cœur du village sont quelques-unes activités prévues pour le 12 janvier. C’est l’association des activités des jeunes «Tiragwa» de Markala qui a concocté ce programme, en collaboration avec plusieurs autres associations.

La daïra de Bechloul n’est pas en reste, puisque le collectif des associations d’Ath Yaalla a mis en place tout un programme de célébration s’étalant du 10 au 12 janvier pour marquer cette date.

A Ath Laqser, et à l’initiative du mouvement associatif et du café littéraire d’Ath Laqser, une série d’activités est prévue durant les journées de vendredi et samedi. Le centre culturel Khitouche Aissa va abriter des conférences-débats en présence des écrivains Tarek Djerroud et Linda Koudache. A Ahnif, la célébration de Yennayer promet d’être grandiose.

Depuis quelques jours, un collectif de citoyens de Larch Imellahen est en pleins préparatifs d’une Timechret pour marquer le nouvel an berbère. La société civile veut à l’occasion du nouvel an berbère renouer avec ce rituel kabyle ancestral qui symbolise l’esprit de solidarité entre les membres d’une même communauté.

Une collecte de fonds lancés depuis plusieurs jours auprès des citoyens a permis de réunir plus de 5 millions de dinars pour l’achat de 16 bœufs à sacrifier. La cérémonie de l’immolation est fixée pour aujourd’hui, jeudi. Ce même jour verra aussi la mise en service du gaz naturel au profit de 1 600 foyers des villages de Tamelaht. La cérémonie se tiendra en présence du wali, des responsables locaux et des citoyens de la commune.

A Takerboust, le collectif Ath L’khir a tracé tout un programme pour aujourd’hui et demain. Il est, entre autres, question d’une opération de solidarité au profit des démunis, avec la remise de couvertures et de couffins alimentaires au profit de 120 familles nécessiteuses. Pour les membres de ce collectif, au-delà de la célébration, Yennayer est aussi un moment de partage, de communion et surtout de solidarité.

S’agissant des festivités officielles, la maison de la culture de la wilaya de Bouira a tracé un programme sur plusieurs jours comportant plusieurs activités. Le coup d’envoi de la célébration a été donné mardi dernier par le ministre des Affaires Religieuses qui a inauguré le salon régional des arts traditionnels berbères au niveau des galléries de la ville de Bouira.

Et tout au long de cette semaine, des concours des meilleurs plats et habits traditionnels, des conférences traitant du thème de Yennayer, des défilés de mode et divers animations sont proposés au public. Pour clôturer ce programme, un gala artistique est prévu pour après-demain samedi, au niveau de la maison de la culture Ali Zamoum. Précisons pour finir que le wali de Bouira a visité, hier, plusieurs expositions dédiées à Yennayer, à Lakhdaria et Sour El Ghozlane, et a donné le coup d’envoi de la 3ème édition du concours de dictée en Tamazight.

Djamel M.