Accueil Histoire Magistralement Lounis

Magistralement Lounis

2765

La cérémonie d’inauguration du théâtre régional Kateb Yacine a été rehaussé par un concert artistique du monument de la chanson kabyle Lounis Ait Menguellet, rentré de France pour la circonstance, et sans hésitation aucune, le maître de la chanson kabyle a tenu à être présent pour l’événement d’abord pour son importance et pour son respect voué au secteur de la culture de Tizi, mais aussi par respect au nom porté par l’établissement. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Lounis fait son entée à la salle avec un physique rajeuni et débordant d’énergie, ce qui a rassuré les centaines de fans présents dans la salle, pour ainsi dire que Lounis est toujours jeune et promet beaucoup de choses à l’avenir pour notre culture à laquelle il ne cesse de produire et de l’alimenter. Commençant son répertoire avec des anciennes chansons qui ont bercé des générations entières, en compagnie d’un orchestre professionnel sous la conduite magistrale de son fils Djaffar et le regard attentif de son benjamin Tarik, qui ont produit une grande émotion chez l’assistance qui ne cessait de nourrir des acclamations à chaque instant. Les tubes chantés par Lounis ont provoqué une intense émotion surtout lorsque ils sont produits devant la star de la chanson kabyle Nouara et d’autres artistes et surtout devant un public mûre composé d’hommes et de femmes, tous fervents du fils d’Ighil Bouamas, le village natal cher à Lounis. La vedette du jour n’a pas manqué de rendre un hommage à la diva Nouara et aussi de saluer les efforts consentis par le secteur de la culture au niveau de la wilaya et à sa tête M Ould Ali et considère que la rénovation du théâtre tant attendu constitue un élan important dans le secteur. Lounis égal à lui-même passe d’une chanson à une autre en berçant toute l’assistance, il connaîtra son moment fort lorsqu’il entame son nouvel album reproduit magistralement, il est le premier artiste à s’y produire dans cet établissement qui connaît une rénovation entière, ce qui a fait dire à beaucoup de présents que c’est de bonne augure. Une communication dans une parfaite harmonie s’est installée entre le public et Lounis à vouloir que la soirée se prolonge pour longtemps au vu de la chaleur qui se ressentait dans la convivialité et la satisfaction partagées. Des youyous émanaient de tous les coins de la salle, venus comme ingrédients à une recette bien préparée, qui agrémente la belle image de cette soirée avec Lounis, qui ne cesse de subjuguer ses fans mais aussi des jeunes qui affluent à l’écouter avec grande admiration et vénération. Le gala de Lounis a été une totale réussite, il s’est ajouté au succès du jour avec l’inauguration de ce théâtre régional. La direction de la culture a saisi l’occasion pour remettre des gerbes de fleurs à Lounis et à ses deux enfants Djaffar et Tarik en guise de reconnaissance à tous les efforts qu’ils ne cessent de consentir et surtout à leur présence à tous les événements au service de la culture, qu’ils n’ont jamais ratés. Nouara de son côté a tenu à faire une déclaration de gratitude et de reconnaissance à Lounis qu’elle dit représente le monument de la chanson kabyle et à ce titre nous lui souhaitons longue et sereine vie car la Kabylie a encore besoin de lui et de souhaiter que l’amour et la fraternité émaillent les relations entre nos artistes où qu’ils se trouvent. La soirée s’est terminée dans la joie et la gaieté de tous, une satisfaction entière se lisait chez le public qui se donne rendez-vous aux prochaines manifestations, Lounis retournera aujourd’hui en France pour préparer ces deux galas avec la communauté algérienne et kabyle, en promettant de se reproduire en Algérie dans de meilleures conditions pour donner le meilleur de lui-même à son public de plus en plus large, qu’il dit respecter sans cesse à son tour.

Khaled Zahem